lundi 23 décembre 2019

Gratitude et reconnaissance


En cette période de fêtes et de fin d’année, « Gratitude et Reconnaissance », deux des valeurs qui sont à cœur pour Aeriastory et que nous voudrions mettre en avant avant de terminer l'année 2019

Accompagnés de deux organismes prestigieux qui œuvrent pour la préservation et la valorisation du patrimoine aéronautique, nous avons souhaité remercier nos bénévoles passionnés et clore l'année de ce centenaire de l’aviation civile.

Mme Catherine Maunoury, Présidente de l’Aéro-Club de France et  la Directrice du Musée de l’Air et de l’Espace, Mme Anne-Catherine Robert Hauglustaine ont accepté, sans hésiter, de signer notre certificat de gratitude aux 20 bénévoles, associations et musées qui nous ont soutenu, sans compter lors ce centenaire de l’aviation commerciale et civile.

Le certificat envoyé en nominatif est inspiré des premiers billets d’avion émis par la Société Farman lors de leurs vols commerciaux à partir de Toussus le Noble.
Celui, ci-dessus, que nous publions est celui de M Philippe Jacut.
Il a été présent à la levée du rideau de notre projet (lien) ainsi qu' acteur au dernier acte, celui de terminer en apothéose devant 500 compagnies d’aviation et des plus grandes agences de voyage, la projection du 3D du « Goliath » de Pierre-André Biron à l’APG WorldConnect (lien) dans le très chic Monte Carlo Hotel  &  Resort à Monaco.

Au travers de ces rencontres faites tout au long de cette année et des ailes qui nous ont poussées, nous mettrons sur rails en 2020, des projets ambitieux, multiples et variés.  

Nous vous invitons à y adhérer ou tout simplement nous encourager et nous suivre a travers nos blogs et nos réseaux amis.

Pour terminer et à l'occasion, nous vous souhaitons un Joyeux Noël et de belles fêtes de fin d'année.

dimanche 15 décembre 2019

Sur la voie Farman, de Bouy à Reims

Jean-Cosme Rivière et Gérard Finan - Bouy 2019
Faisant suite à nos projets concernant la valorisation patrimoniale des communes  (lien)  ainsi que dans l’axe d’une signalétique promotionnelle : Circulation douces, sur les traces du patrimoine aéronautique de Toussus (Lien),  nous nous sommes mis sur la voie Farman de Bouy à Reims ; Un must pour mieux comprendre les démarches des communes qui mettent en valeur leurs patrimoines.

Bouy est une toute petite commune de 600 habitants. D'aspect paisible, elle a été un lieu riche en Histoire de France. 
Il faut remonter à l’ère 451 a.c. lors de la bataille des champs Catalauniques qui met fin à l'avancée extrême en Occident de l'Empire hunnique d'Attila, vaincu par les Romains.
Une véritable lutte fratricide de plusieurs dizaines de milliers de combattants entre Goths, Francs, Huns, Sarmates et autres peuples des steppes, les uns dans le camp romain d'Occident et les autres dans l'armée d'Attila déjà en retraite après son siège infructueux d'Aurelianum (Orléans)

Bouy a aussi un passé aéronautique prestigieux. 
On y trouve : Le monument Guillaumet ainsi que le musée Guillaumet ( Le 13 juin 1930, Henri Guillaumet, pilote de l'Aéropostale, est forcé d'atterrir dans la cordillère des Andes avec son Potez 25. Il est finalement sauvé après avoir marché en haute montagne, en plein hiver austral et sans équipement, durant cinq jours et quatre nuits.)
À Antoine de Saint-Exupéry, venu le rechercher, il déclare : « Ce que j’ai fait, je te le jure, jamais aucune bête ne l’aurait fait ». 

Il incarne aux yeux de l'écrivain l'idéal humain qui est de se surpasser.

Sur le rond point de l'entrée de ville prône le biplan Farman/Voisin N°1 en hommage au premier vol mondial reliant deux villes.


A l'extrémité de la commune se trouve le camp militaire de Châlons. Un camp militaire de grande importance durant le Second Empire.

de g.à d. Jean-Cosme Rivière, G Finan et Didier Utasse,
chez Juju
 Découvrir tout cela en l’espace d’une rencontre "Chez Juju" avec Didier Utasse, intarissable sur l’histoire de son village, et des élus de la commune, était très réjouissant. 

Lors de ces échanges, Didier Utasse nous parle de géocatching (?) et de surprise en surprise, il y aurait 7 466 géocaches rien qu'autour de Toussus-le-Noble.
Le geocaching serait un loisir qui consiste à utiliser la technique du géo-positionnement par satellite (GPS) pour rechercher ou dissimuler des « caches » ou des « géocaches », dans divers endroits à travers le monde.
La géocache est générallement constituée d’un petit contenant étanche et résistant, comprenant un registre des visites et parfois un ou plusieurs « trésors », généralement des bibelots sans valeur.
En 2017, elles sont plus de 3 millions  répertoriées sur le site Geocaching.com dans plus de 180 pays, dont une dans la station spatiale internationale.
Sur ce portail ainsi que d'autres sites web qui y sont consacrés, ils permettent aux participants de publier leurs trouvailles, leurs caches et d'organiser des rencontres.


Une journée de visite qui fut une mine de pépites d'informations sur les rails d’Aériastory pour une préservation et valorisation du patrimoine dans notre Région.

lundi 9 décembre 2019

Salut ! ça va ? En Russie, les Tulasne sont toujours là, du Tsar au Normandie Niemen !

cliquez sur la photo
 pour télécharger la revue en pdf
Le journal Salut ! Ça va ? existe depuis le mois de décembre 2004. Tout le travail lié à sa parution s’effectue au sein de l’Université d’État Pédagogique de Blagovechtchensk (région d’Amour, Russie). 
Ses créateurs cherchent à accomplir deux missions : promotion de la langue française en Russie et la présentation aux lecteurs français de « la Russie éternelle », telle qu’on ne la montre presque jamais dans les médias occidentaux.
Grâce à des liens amicaux et un partenariat fructueux de longue date avec le Lions Club et la Fédération internationale des Professeurs et de Français, Salut ! Ça va ?  contribue à l’échange entre les francophones et francophiles du monde entier !  Plus de 30 villes en Russie, plus de 20 villes en France et des pays aussi différents que la Finlande, le Mexique, l’Algérie, les États-Unis, le Canada, l’Ukraine, la Chine, la Bolivie, le Paraguay, la Croatie, l’Algérie, l’Argentine, le Costa Rica, la Thaïlande, la Belgique, la Roumanie, la Slovaquie, la Suisse, la Serbie, la Grande Bretagne, l’Allemagne, la Colombie, le Luxembourg, la Guinée, le Burundi, Haïti, la Lituanie, le Japon !… Salut ! Ça va ? collabore également avec l’Ambassade de France à Moscou et le réseau des Alliances françaises dans toute la Russie.
dans son éditorial du mois de novembre, / OLGA KUKHARENKO, écrit  :
"Cette fois, nous vous invitons en voyage sur les pas des Français en Russie. 
La grande histoire est toujours écrite avec de « petites » histoires. 
Nous sommes fiers et honorés de réunir sur ces pages des chercheurs réputés scrutant passionnément des archives, aussi bien que des personnes enthousiastes gardant précieusement leurs souvenirs de famille. 
Elle est écrite par François Tulasne, le fils de Jean Tulasne (1912-1943), le premier Commandant de la glorieuse escadrille « Normandie-Niemen », et le petit-fils du Commandant François Tulasne (1886-1929), aviateur.


Cette édition est bien particulière pour moi. 
A part les découvertes et les rencontres extraordinaires que toutes les publications de « Salut ! Ça va ? » m’offrent inévitablement, il y a une histoire exceptionnelle qui m’émeut très fort chaque fois que je reviens vers elle, je m’y replonge et je revois les photos. 
 L’article relate la mission militaire du grand-père de l’auteur en Sibérie en 1918-1919. Il est unique car il présente des archives familiales Tulasne inédites. Il est unique car son auteur n’est plus parmi nous.
 Toute sa vie fut marquée par la disparition prématurée de son père, l’aviateur, dans le ciel russe lors de la bataille d’Orel en 1943. Toute sa vie il œuvra pour faire revivre l’histoire de la famille Tulasne. 
M’ayant remis ses textes pour la publication il ne les vit pas paraître. Peinée et émue de ce triste concours de circonstances, je remercie beaucoup M. Alexis Tulasne, son fils, et Mme Corinne Tulasne, sa veuve, de m’avoir aidée à faire aboutir un des projets commencés par leur père et mari, et à lui rendre hommage par cette publication. 
Suivez-nous sur les pas des Français en Russie ! 
Explorons ensemble de « petites » histoires faisant la gloire de la Grande histoire de nos deux peuples"
Depuis 2018 et l’événement Normandie Niemen réalisé par Aériastory sur l'aéroport de Toussus, nous ne désespérons toujours pas de voir la porte quartier Jean Tulasne réhabilitée et qu'une plaque commémorative sur l'avenue Jean Tulasne, sans panneau et sans signalisation y voit le jour.

Lien pour télécharger la revue Novembre 2019 en pdf

vidéo article associée : l'aviation française en Russie du temps du Tsar

lundi 2 décembre 2019

Une newsletter pour aeriastory



Tout au long de cette période nous avons été à l’écoute de nos adhérents et sympathisants.
Sans eux nous ne serions jamais arrivés à ce que nous sommes aujourd'hui.

Nous avons bien compris qu'il y a des allergiques aux réseaux sociaux mais désirant être informé de nos actions autre que par ces médias.
Il fallait donc trouver un palliatif pour informer tout le monde à moindre coût pour l'association.

Nous avons donc le plaisir de vous informer que deux modèles de Newsletter seront en diffusion :

1 - La Première sera adressée à nos adhérents, sympathisants et tous ceux qui voudraient s'y inscrire.
Elle paraîtra une à deux fois par mois, pour vous informer des derniers articles diffusés sur le blog.

2 - La seconde sera rédigée à l'attention des usagers de la plateforme. La parution sera irrégulière et ciblée.

Les premières diffusions se sont faîtes aujourd'hui. Nous sollicitons votre indulgence le temps de maîtriser cette forme de diffusion.

L'inscription à ces newsletter est ouverte à tous. Il suffit de nous envoyer votre mail à : aeriastoryatgmail.com

Intervention d'Aériastory à Landivisiau

Le 9 novembre se sont tenus sur la base de Landivisau, les assemblées générales des Marins du ciel ainsi que celle de l'ARDHAN.

C'était donc pour Aeriastory, membre de ces deux associations l'occasion d'intervenir et d'apporter un nouveau projet pour maintenir la Mémoire de 65 ans de présence de l'Aéronautique navale dans la commune de Toussus le Noble. 

Nous avions déjà en juin 2019 apporté notre contribution à l'Expo Forum de  l'Amicale des Anciens de l'Aéronautique Navale en Ille de France à la Mairie de Pierrefitte s/Seine.
Un événement qui a renforcé nos liens avec les Marins du Ciel et développé nos capacités.

en 2020, c'est autour de partenaires prestigieux que nous construirons un projet modulable, à plusieurs étages pour que puisse perdurer la mémoire de cette présence de la Marine qui a donné un souffle de vie à ce que la commune et sa plateforme aéroportuaire sont aujourd'hui. 

D’éminents officiers de l’aéronautique navale nous accompagneront tout au long de la mise en place de ce projet sur le thème :  Du Farman au Rafale, l'aéronautique navale à Toussus le Noble, dans un objectif, garder pérenne la Mémoire de 65 ans de présence de l’aéronautique navale autour d'une stèle qui va dans le sens de la mise en valeur du patrimoine aéronautique, dans une commune "Berceau de l'aviation".
Un événement modulable qui serait festif sur les lieux de passage de l'aéronautique navale dans la commune.


Articles associés :  

L'Aéronautique Navale et Aeriastory en 2020

l'Expo Forum de l'aéronautique navale

Aeriastory fédère aux Marins du Ciel

Toussus le Noble et l'Aéronautique Navale

Quelles noces pour les 65 ans de l'aéronautique navale à Toussus

mercredi 13 novembre 2019

Le Goliath d'Aeriastory à l’APG World Connect de Monaco

Projection "Goliath"
APG World Connect -Monaco 2019

APG organise la conférence APG World Connect sur la distribution des compagnies aériennes, à laquelle participent près de 500 représentants de haut niveau de l’industrie du transport aérien, dont une centaine de responsables de compagnies aériennes, de représentants de groupes de voyage internationaux et de nombreux autres représentants de différents secteurs de l’aviation.

La 11ème édition du APG World Connect, qui a réuni les professionnels et décideurs de l’aérien, s'est tenue du 1er novembre au 3 novembre 2019 à Monaco, dans le « très chic » Monte Carlo Bay Hotel & Resort construit il y a 13 ans par la célèbre Société des Bains de Mer.

le thème de la conférence  :  8 milliards de passagers en 2030: un défi risqué?

Et c’est donc devant plus de 500 participants et 90 compagnies aériennes, que le film Goliath d'Aeriastory, réalisé par Pierre-André Biron a été présenté en direct lors de cette 11 ème conférence World Connect de la APG.
Notre vidéo qui a ouvert le discours d'introduction du PDG d'éthiopian Airlines, M Tewolde Gebremariam.  Merci à Jean Louis Baroux, PDG de APG World Connect.

https://worldconnect.apg-ga.com/


Nous avions soutenu lors de notre intervention à la DGAC que les actions d'Aeriastory dans la promotion du patrimoine historique n'est pas simplement dans un rappel de l'Histoire mais devrait être un tremplin à des développements économiques. 

Nous sommes engagés sur cette voie et nous persévérerons sur ce chemin avec des projets à venir.




               

dimanche 10 novembre 2019

L'Aéronautique Navale et Aeriastory en 2020 - appel à contribution


Base de l'EAN en 2009

En 2020, Aeriastory souhaite rallumer 65 ans de présence l’Aéronautique navale dans la commune de Toussus le Noble et porter en mémoire la Base Aéronautique Navale qui fut fermée pour cause de réductions budgétaires, le 30 juin 2011.

C'est l’histoire d'une vie commune de la Marine nationale et de Toussus le Noble qui commence en 1910 lorsque la Marine passe commande d’un biplan Maurice Farman. Il est confié au LV Byasson sur le terrain de Toussus le Noble.


En 1947, l’Aéronautique navale a succédé à l’Armée de l’Air et au régiment de chasse Normandie -Niemen basé à Toussus, alors aérodrome moitié militaire et moitié civil.

le Chateau Landolff - Parc de l'EAN
De 1947 à 2011 la Base Aéronautique Navale (B.A.N.) de Toussus le Noble a abrité différents organismes de la Marine Nationale : le Service d'Approvisionnement en Matériel de l'Aéronautique Navale (SAMAN), le Bureau Technique du Service Central de l’Aéronautique Navale (SC.Aéro) ainsi que d’autres organismes internationaux ou interarmées .

Pendant toute cette période l’Aéroport de Toussus le Noble, dont la B.A.N. était conjointe, a fréquemment accueilli des aéronefs de la Marine.

Le centenaire de l’aéroport de Toussus qui a été célébré en même temps que les 60 ans de présence de l’Aéronautique navale en 2007 a mis en exergue l’Aéronautique Navale. Un événement aéronautique unique quand pour la première fois un Blériot XI croisait un Rafale Marine.


Rafale Marine et Blériot XI à Toussus le Noble
Si l'histoire de la Commune a été amorcée par un premier livre " Si Toussus nous était conté" (écrit par Jean Lazennec et édité par le SAMAN et la création du Groupe Historique de Toussus dont le Commandant Petit, "Pacha" de la Base fut à l'origine), aujourd’hui en 2019,  il n’y a plus aucune trace de cette présence de la Marine à Toussus le Noble, de ses 600 marins et affiliés.

Le Château de la Marine et son parc ont été vendus aux plus offrants.

La base de l’EAN est toujours sans projet de reconversion précis et dans un délabrement sans pareil.
Et pourtant, l'Aéronautique Navale, a été un élément essentiel du développement de la commune comme nous la connaissons actuellement, en facilitant la mise en place des premiers équipements : Electricité, téléphone, etc...


Des prochains articles rappelleront les diverses actions prises par l'EAN pour de ce développement communal démarré en 1986.


A la création de l'association Aériastory en 2017, Le projet initial était d'exposer sur l’Aérodrome de Toussus le Noble un Super-Etendard. Un avion emblématique que l’Aéronautique navale pouvait nous offrir. Alors que nous avions les partenaires nécessaires, le président du Groupe Historique et la Mairie ne nous ont pas soutenu dans ce projet auprès d’ADP, qui lui, sans appui municipal, nous a donc répondu par la négative redoutant la prise en charge de l'entretien de cette cellule.
Nous avons donc abandonné cette possibilité.

Nous commencerons en 2020 la mise en place d’un projet modulable, afin de continuer à mettre en valeur l’image de notre commune et de son riche patrimoine aéronautique.

Ce projet sera construit en fonction de l’enthousiasme que nous recueillerons auprès des habitants de la commune et des partenaires qui souhaiteraient se joindre à nous.

Pour vous, lecteur, si vous êtes intéressés par ce projet, le premier pas le plus simple pour commencer serait de nous soutenir, d'adhérer ou de renouveler votre adhésion, en vous remerciant par avance.
Tous les détails sont dans la colonne droite du blog

mercredi 6 novembre 2019

Le Centenaire de l'aviation civile en 2019 vu par Aériastory

B Muthelet, G Finan, P-A Biron
chevilles ouvrières du Centenaire
 de l'Aviaton Civile d'Aériastory 

Aériastory vient de terminer le centenaire de l’aviation civile et commerciale.

Un projet qui a pris un temps complet au Bureau de l’association et de tous les membres qui ont bien voulu mettre la main à la pâte.

La vidéo ci-dessous résume en image et dans l'essentiel, le bilan de nos actions depuis Janvier 2019 :







      



Tout le long de l’année, Aeriastory a pu éviter les écueils et démontré une expertise dans la promotion d’un événement elle était, une fois de plus, précurseur.

Cela a valu à l'association, la reconnaissance de ses partenaires, qui lui ouvrent de nouvelles voies et de nouveaux tremplins.

Il est nécessaire de rappeler que le nombre d’adhérents dans l'association est un élément essentiel lors des diverses approches envers les administrations et les sponsors privés.  

L’adhésion pour les particuliers est minime et l’implication de chacun, volontaire. 
Libre à vous d'apporter votre pierre à l'édifice!

Tous les projets qui ont été élaborés se sont faits avec des passionnés de divers horizons  et de disponibilités différentes ; la porte vous est donc ouverte !

Nous remercions tous les sponsors et adhérents qui nous ont rejoints pour ce centenaire, leurs encouragements et pour la confiance qu'ils nous ont accordée.

Nous disposons pour 2020 de projets ambitieux que nous développerons sous peu.
Nous vous invitons à nous rejoindre, nous soutenir et pour vous en parler sans tarder

Le premier pas le plus simple pour commencer serait de nous soutenir, d'adhérer ou de renouveler votre adhésion, en vous remerciant par avance.
Pour y accéder, tous les détails sont dans la colonne droite du blog

jeudi 10 octobre 2019

Aeriastory entre dans l’ère de la troisième dimension


Aeriastory entre dans l'ère de la 3ème dimension

Les réalisations et les activités d’Aeriastory pour le centenaire de l’aviation civile touchent à leurs fins. 
Des objectifs atteints et qui dépassent les espérances que nous avions au démarrage du projet.

Nous aurions aimé tellement mettre en avant l'image de notre commune, faire partager et profiter les Nobeltussoises et les Nobeltussois de tous âges à nos projets, mais l'opposition et le lobbying de nos élus locaux, insensibles à cette culture, ont décidé autrement.
Ce qui nous a permis de nous porter vers ceux qui nous ont ouverts leurs portes. Comme dirait le dicton : « A chaque chose, malheur est bon ».

Un rapide bilan de ce Centenaire conçu  au départ, par Aériastory, pour la commune de Toussus le Noble, source de l’aviation civile et commerciale et qui a abouti ailleurs:


-        Une grande exposition détaillée sur les Pionniers de l’aviation sur l’aéroport de Toussus au 
          travers d’une mise en avant des réalisations Farman,
-        Une intervention à la DGAC pour un colloque sur le thème de la préservation de la mémoire 
          aéronautique dans des régions en forte urbanisation,
-        Présentation en primeur, de l'exposition aux enfants de l'école de Toussus et à la Médiathèque,
-        Une exposition partagée du Centenaire de l’Aviation Civile et Commerciale et du 
         cinquantenaire du Concorde au Musée Delta,
-        La réalisation d’une visite virtuelle du premier avion Farman Goliath qui démarra les vols civils
         commerciaux à partir pour un Toussus / Londres,
-        La participation au Carrefour de l’Air et du Centenaire du Meeting du Bourget,
-        La réalisation de deux vidéos :
              *   Introduction au Centenaire de l’aviation Civile et Commerciale
              *   Visite du Farman Goliath et son premier envol civil en 1919
         ( visiter notre page chaîne vidéo au lien : http://aeriastory.blogspot.com/p/videos.html)
-        Présence au colloque de la DGAC et du MAE
-        La création d’un outil de promotion, une exposition personnalisée au service des entreprises et 
         des aéroclubs
-        Présentation de la vidéo de la visite du Farman Goliath lors de son premier vol aux  journées 
         d’études de la DGAC et du MAE pour les 100 ans d'aviation civile et commerciale en France  
         en reconnaissance de notre travail.
-        Nous être fait connaître aux  associations aéronautiques prestigieuses pour travailler 
         communément de nouveaux projets.

Nous remercions la DGAC, Mémoire de l’Aviation pour nous avoir encouragé à persévérer dans nos actions et le MAE avec qui une porte d'échanges nous est ouverte.

Sans notre partenaire l’entreprise Farman du Groupe Galilé, le financement de  nos opérations auraient été compromises, la Mairie n’ayant pas tenue ses engagements. 
La participation via les adhésions de nos adhérents et partenaires nous ont permis de tenir la tête hors de l’eau.

Si nous avons réussi cette traversée du centenaire et que nous sommes arrivés à bon port, force est de constater que, malgré une gestion drastique de nos dépenses, nos liquidités sont à sec.


Nous ne devrions pas nous arrêter là ! Nos projets autour d’un développement économique et culturels sont nombreux.

Nous avons absolument besoin d’un minimum de financement pour pouvoir avancer. Comme "les petits ruisseaux font les grandes rivières", nous lançons un appel à tous : Administrations, collectivités, entreprises, particuliers pour apporter une contribution.

Nous sommes reconnus comme association d’intérêt général et l'adhésion est rapide et directe via le site Helloasso à l’adresse ci-dessous (un reçu fiscal vous est envoyé automatiquement et autorise une déduction d’impôt de 60% pour les entreprises et de 66% pour les individus, à hauteur du montant légal autorisé)


mercredi 9 octobre 2019

Vidéo adaptée de la visite virtuelle du premier Farman Goliath civil



Visite virtuelle du premier Farman Goliath qui démarre l'aviation civile par un Toussus / Londres le 8 février 1919.

Une réalisation de Pierre-André Biron pour Aériastory, à l'occasion du centenaire de l'aviation civile et commerciale.


Les visiteurs au Carrefour de l'Air et lors du meeting du centenaire du Bourget, ont pu tester grandeur nature l'effet de cette visite virtuelle

La première vision a été projetée au Musée de l'Air et de l'Espace au Bourget, à l'occasion des journées d'étude organisées par la DGAC et le MAE, pour les 100 ans d'aviation civile et commerciale en France, les 4 et 5 octobre 2019.



Cette vidéo est une adaptation pour écran de la visite virtuelle que l'on pourrait effectuer à partir d'un casque, pour un mode en 3D.

La concrétisation d'un souhait d'Aériastory de pouvoir faire monter tout un public, sur un avion qui ne pouvait prendre que 12 passagers.

La visite pour un premier vol, accessible aujourd'hui à tous, sur la voie de la démocratisation d'un transport public qui devra, en 1919, concurrencer le train

            

mardi 1 octobre 2019

Galet de la Mémoire Aéronautique

Galet de la Mémoire Aéronautique
Une symbolique.

Conçu par notre partenaire Jean Daniel Caillet de merespace.com lors du Centenaire de l’Aéroport de Toussus en 2007

Sa forme : Le galet du petit poucet de Charles Perrault. Semer pour se rappeler le chemin,

Sa sobriété à l’image de nos pionniers,

Sa transparence, pour voler sans cadre dans les airs et à la lumière,

Son hélice épurée pour une histoire qui tourne,

Gravée dans le cristal, afin que « la Mémoire demeure… »

Blason du centenaire d'un aéroport où l’aile prend son envol.

Et surtout….
Pour remercier Pierre André Biron et Dawnlight, d'avoir projeté avec succès, Aériastory dans l'ère de la troisième dimension, pour le centenaire de l'Aviation Civile et Commerciale.

Historique :
2007 : Centenaire de l'aeroport de Toussus - Un événement unique où pour la première fois un Bériot XI croisait un Rafale Marine dans le ciel de Toussus le Noble, Berceau de l'aviation.

2019 : Centenaire de l'aviation civile et commerciale - Démocratisation du rêve Icare en permettant au travers du virtuel de faire monter, à partir de Toussus, tous ceux qui le désirent dans le Farman Goliath qui effectua le premier vol international entre Toussus et Kenley/Londres.
Vol qui fit naître l'aviation civile et commerciale et ses 4 milliards de passagers d'aujourd'hui.

lundi 23 septembre 2019

Au Carrefour de l'Air, pour chaque nouvelle adhésion, l'ouvrage d'Azur et d'Or offert par Aériastory

Pour chaque nouvelle adhésion à partir d'un montant de 20€ reçue à l'association Aériastory, durant le Week-End du Carrefour de l'Air et du Meeting du Centenaire du Bourget les 28 et 29 septembre, le livre d'Azur et d'Or sera offert, sur place, au nouvel adhérent, dans la limite des stocks disponibles.

Un ouvrage de 168 pages.Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l'aérodrome de  Toussus le Noble :

Combien d’aérodromes peuvent prétendre, comme celui de Toussus-le-noble, avoir connu une activité ininterrompue depuis plus d'une centaine d’années ?

Issy-les-Moulineaux peut lui disputer la première place, mais ce qui en reste n’a pas vu un avion se poser depuis la fin des années soixante...

A Toussus le Noble, son activité est aujourd’hui devenu routinière. Le souvenir de son passé brillant s’est estompé dans les mémoires, à tel point que même des historiens chevronnés le confondent parfois avec son voisin de Buc, qui depuis, a disparu.

Pour la célébration du Centenaire de l'Aéroport en 2007, la Commission Patrimoine et Histoire du CCAT met de l'ordre dans tout cela en désignant le Groupe Historique de Toussus-le-Noble pour sortir un ouvrage remarquable.

Toute la riche histoire du lieu est mise en valeur ; il suffit de rappeler que Robert Esnault-Pelterie le premier vint y fuir les contraintes administratives liées à l’utilisation du champ de manœuvres d’Issy à l’automne 1907, rapidement suivi par Maurice Farman, dont la famille allait durablement marquer l’aérodrome. Terrains qu'elle vendra plus tard à ADP en 1987.

Un autre titre sur cet ouvrage aurait pu être "Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Toussus". Les thèmes abordés sont variés, en notant une attention particulière portée à l’histoire des bâtiments. Une chose malheureusement trop rare dans l’histoire locale.

On découvre en particulier que le célèbre hangar "Farman", remarqué par les Bâtiments de France pour sa structure haubanée, fut initialement érigé en 1917 et destiné à l’assemblage final des Goliath, sur le terrain de Mérantaisaujourd’hui disparu sous le Golf National.

Cette même approche originale nous fait découvrir l’empreinte laissée par le réseau de collecte des eaux du plateau pour le parc du château de Versailles.
Le texte suit un fil chronologique. Il n’oublie pas la période la plus récente, abordant en particulier de manière objective les conflits avec les riverains liés aux nuisances sonores, réminiscence des protestations d’avant 1914, quand les aviateurs de l’époque prenaient un malin plaisir à faire la chasse aux cultivateurs autour de Toussus.

A suivi quatre ans plus tard, avec le soutien de Mémoire de l'Aviation,  l'ouvrage "Huit aérodromes sur un plateau"  un complément pour couvrir les autres terrains du plateau qui eux, ont disparu : Chateaufort, Guyancourt, Buc...

lundi 16 septembre 2019

L'histoire au service de l'économie


Aériastory crée un outil de promotion. 

En citant Victor Hugo: « L’avenir est une porte, le passé en est la clé », Aériastory contribue, dans l'axe de notre intervention à la commission Mémoire de la DGAC, à la mise en valeur de la promotion d’un patrimoine aéro-historique au service de l’économie.

« Être acteur dans son environnement autour d’une plateforme aéronautique mythique et précurseuse»  est un leitmotiv récurrent pour Aeriastory.

Historique :
En 2007, Toussus le Noble, Berceau de l’aviation fut l’un des premiers aéroports à fêter son centenaire dans le monde.
2019, c’est de Toussus le Noble que le premier vol civil s’est effectué pour Londres, le 8 février 1919, suivi quelques jours plus tard d’un Toussus/Bruxelles.
C'est la naissance des premières lignes commerciales.
Cet aéroport mythique est à la source de tous les grands événements du début de l’aviation, de ses lignes Farman et des inventions aéronautiques.
C’est aussi et depuis son existence la bases des premières meilleures écoles de pilotage.

En 2019, c’était donc l’occasion pour Aeriastory de mettre en avant une exposition disponible, qui puisse relater l’histoire de cette plateforme mythique.

L’exposition a fait partie du centenaire de l’aviation civile au cinquantenaire du Concorde, a été présentée à Toussus le Noble. Elle continuera son itinéraire dans les communes
qui mettent en valeur leur histoire aéronautique.

Cette exposition, riche et documentée, l'association la met au service de tous ceux qui souhaiteraient dans le cadre de la promotion de leur événement, historique soit il ou économique et des journées portes ouvertes qu’ils organiseraient.
En fonction du lieu et de la surface de l’emplacement, le choix pourrait se porter soit pour une présentation de l’exposition dans sa globalité, ou si thématique, en fonction d’un événement précis. 


Chaque panneau est indépendant et permet cette éventualité.

Contribution :
Pour  permettre à l'association d’entretenir cette exposition et de l’enrichir, une contribution forfaitaire est suggérée en fonction du nombre de panneaux choisis et de la durée de l’emprunt.

Les panneaux ne peuvent être exposés qu’en intérieur, dans un local abrité.


Choix :
Pour déterminer ce choix, il suffit de cocher la case expo globale ou du panneau retenu sur le document et de contacter l'association pour définir les dates et les modalités.

Le document sera en distribution au Carrefour de l'Air pour le Centenaire du Bourget.
lien pdf pour l'imprimer  : http://aeriastory.blogspot.com/p/dossiers-de-presse.html

mercredi 11 septembre 2019

Journée du Patrimoine : Les pionniers à Toussus le Noble

Dernière minute : 

Concernant la journée du Patrimoine prévue le dimanche 22 septembre à l'ATCF, celui-ci nous informe que le déclassement ne pourra pas se faire dans les délais pour accueillir un public lors de cette journée.
En conséquence, nous préférons annuler toute participation et nous concentrer à notre présence au Carrefour de l’Air et meeting du Centenaire du Bourget.

Nous informons ceux qui souhaitaient venir sur la plateforme pour cette journée du Patrimoine de modifier leur agenda.

En vous remerciant pour votre compréhension.

----------


Farman Goliath à Toussus le Noble
crédit photo : Bruno Muthelet

Pour la Journée du Patrimoine, dimanche 22 septembre à partir de 10h,  l'Aéro Touring Club de France organise une journée portes ouvertes, dans ses hangars.

ATCF : Hangar 248
Avenue du Cdt Jean Tulasne - Aéroport de Toussus le Noble

En collaboration avec Aériastory et pour le centenaire de l'aviation civile et commerciale, l'exposition " Sur les traces des pionniers, au départ de Toussus le Noble "  sera présente ainsi que la maquette du Farman Goliath, de Christian Veyssière.

En première pour cette journée du patrimoine, la projection sur écran de la reconstitution d'une visite du Farman Goliath et le premier vol Toussus / Londres réalisée par Pierre-André Biron de Dawnlight.

Projections des vidéos de la DGAC :  "Aux origines du transport aérien" et " Mais qui est donc Henri Farman" dont des passages sur l’aéroport de Toussus le Noble d'époque, à ne pas manquer.

Mini récits et projection de François Brévot, reporter globe-trotter, chroniqueur, et photographe, passionné d’histoire contemporaine, aéronautique et spatiale, et de géopolitique. Il écrit en particulier, sur l’aviation militaire moderne ou ancienne, française ou internationale, et de nombreux récits de voyages sur des destinations et musées à caractère aéronautique. Spécialisé sur les nouvelles puissances aériennes, il visite très régulièrement les salons aéronautiques émergents du nouveau Siècle, que ce soit en Russie, en Chine, en Asie, en Turquie, et se passionne pour les nations d’Europe centrale.


François Brévot
crédit photo Erwan Garel


11h00 : Récit de voyage au salon aéronautique de Zhuhai en Chine, par François Brévot. (suivi d'une dédicace de son livre AIRSHOW)

15h00 : Récit de voyage au salon aéronautique de Moscou (MAKS), par François Brévot. (suivi d'une dédicace de son livre AIRSHOW)

Une belle journée en perspective !



mardi 10 septembre 2019

journée des associations à Toussus le Noble

Journée des Associations - Toussus le Noble 2019
Lors de la journée des associations à Toussus le Noble, vous étiez nombreux, adhérents, nouveaux adhérents, curieux, petits et grands, à venir nous rencontrer et vous enquérir sur nos activités.

Il est vrai que, dans les conditions actuelles, la célébration du centenaire de l'aviation civile n'est pas de tout repos vu que la culture et la préservation du Patrimoine dans ce domaine n’intéressent pas nos élus locaux, dans une commune "Berceau de l'Aviation".
Lors de cette journée aucun d’eux ne nous a approché. 

Quand à ceux qui nous suivent et nous encouragent, nous avons le grand plaisir d'annoncer que pour 2020 nous aurons un panier plein de projets.

Par ailleurs, nous pouvons vous informer que suite à nos actions pour le Centenaire de l’aviation civile et commerciale, nous serons approchés par la Région Catalane et des partenaires locaux pour un projet commun l'année prochaine.  
Un travail reconnu et une renommée pour Aériastory qui dépasse  les frontières. Nous vous tiendrons informés sur notre blog.

Concernant les adhésions, elles se font de janvier à décembre, merci à tous ceux qui ont renouvelé leurs cotisations et aux nouveaux que nous sommes très heureux d’accueillir. 

Pour ceux qui souhaiterait nous rejoindre, être membre d'Aeriastory n'engage en rien sauf à préserver un patrimoine aéronautique et d'y participer directement "SI" vous le souhaitez. 
Chacun à sa manière, dans ce qu'il sait faire, sans obligation et pour le temps qu'il souhaite y consacrer.

Aériastory est reconnue d’intérêt général. Votre adhésion et vos dons sont déductibles à 66% pour les particuliers et 60% pour les entreprises (dans les limites de certains plafonds)

Les adhésions via  notre compte à Helloasso est rapide, le reçu est délivré automatiquement lors du règlement.


Merci à toutes et tous de votre soutien !

lundi 9 septembre 2019

Métamorphose d’un vol devenu impossible


Visite et vol du Farman Goliath comme en février 1919

Pour le centenaire de l’aviation civile et commerciale dont la source est Toussus le Noble, Aeriastory se devait de marquer l’événement d’une pierre blanche.

C’est donc au travers d’un dispositif dernier cri et une approche innovante:  le virtuel, que ce vol historique, mis à la portée de tous et quelque soit l’endroit, aura lieu.

A l’origine, Aeriastory avait projeté un vol Toussus / Duxford, pour 12 personnes, en DC3 afin de remémorer le premier vol civil entre Toussus et Kenley en banlieue de Londres, à bord  d‘un Farman  Goliath militaire reconverti en version civile.
Ce vol devait aller de pair avec des expositions organisées sur la plateforme de Toussus le Noble.
La mairie n'en voulait pas et ne nous a alloué que très tardivement 1/10 de la subvention qu’elle nous avait initialement annoncée.  (lien article associé )

C’est donc toute une équipe de passionnés bénévoles qui s’est mise en marche pour cette première et relever le défi. Notre intervention à la Commission Mémoire de la DGAC ayant boosté nos espérances - lien à l'article

Nous sommes infiniment reconnaissant à l’architecte Pierre André Biron qui, par son savoir faire, a concrétisé ce projet. 
Autour de lui, nous nous sommes entourés d’experts, chacun en sa matière :

Christian Veyssière et son expertise dans l’aéromodélisme,
Michel Barrière pour sa connaissance pointue sur Farman et ses plans fournis,
Guy Roumens pour ses moteurs et ses dioramas,
Le musée Espace Air Passion et Christian Ravel,
et ceux nombreux que nous ne pourrons pas citer individuellement, pour avoir contribué à la concrétisation de ce projet

Epaulé par l’entreprise industrielle Farman du Groupe Galilé, tout est donc prêt…

Pour marquer l'événement, Aeriastory a choisi le must  d’un matériel haut de gamme de l’informatique virtuelle.
Dans un souci de dynamisme corporatif économique local que le choix c’est porté sur la société ALL VIRTUAL, basée à Versailles et spécialisée dans les technologies de la Réalité Virtuelle et de la Réalité Augmentée. 

Nous vous donnons rendez-vous au Carrefour de l’Air du Musée de l’Air et de l’Espace, lors du meeting aérien du Bourget, les 28 et 29 septembre pour, lors de cette première mondiale, nous permettre de vous faire participer à ce vol centenaire sur Farman Goliath et partager nos passions.


vendredi 30 août 2019

Industrie et patrimoine, un parcours concordant

Pierre Bureau, Directeur Général Farman
et Gérard Finan, Président Aériastory 

Pour le Centenaire de l’aviation Civile et commerciale, nous ne pouvons afficher plus prestigieux partenaires et soutien que l’entreprise industrielle Farman, leader des équipements et installations robotisés et automatisés dans l’automobile, l’aéronautique, et le rail, qui poursuit son aventure industrielle en France et à l’international.

Une entreprise qui appartient aujourd’hui au Groupe Galilé.

Dirigée par M Pierre Bureau, FARMAN by Galilé enregistre ses succès au travers de 110 ans d’expérience dont 40 ans en robotique.

Tel un phœnix qui renaît de ces cendres, une belle remontée depuis la reprise en 2013, par le Président Eric Michoux et le Groupe Galilé, après les cessions rachats chaotiques de cette entreprise centenaire. 

Un nom FARMAN qui brille. Ses administrateurs y croient comme du fer en un avenir et des ambitions prometteurs.
Batteries de robots FARMAN en cours de finalisation. 
L’entreprise que nous fait visiter M Bureau, est basée à 37300  Joué-lès-Tours, compte plus 2500 installations dont 20% à l’export. 

Elle  a obtenu un niveau de reconnaissance «Silver» par le programme RSE et figure parmi les 30% les mieux notées par EcoVadis.

Le groupe Galilé est composé de 3 pôles d’activité et 18 entreprises. 
C’est un  groupe industriel innovant, de 500 personnes, tourné vers l’export. 

Le groupe  décline son modèle et ses valeurs sur son incubateur virtuel :  
" Pour stimuler l’esprit d’entreprise, j’ai créé Galilé 360°, un incubateur virtuel doté d’un concours de création d’entreprise original, en mode financement et compagnonnage 2.0 "  déclare son Président Eric Michoux.

Une présentation que nous avions faite en son temps à nos élus communaux, à VGP, notre Député, au Conseil Départemental, au Conseil Régional ainsi qu'à la Chambre de Commerce et de l'Industrie de Versailles.

Historique de Farman à Galilé :
Les trois frères Farman de père anglais et mère française, un trio qui a marqué l’histoire ! 

Expo Aériastory 2019
Henri (1874-1958) est un pionnier de l’aviation et constructeur d’avions ; 
Maurice (1877-1964), est un coureur cycliste et automobile, pionnier de l’aviation avec son frère ; Dick (1872-1940), est ingénieur aéronautique.

1907: création des ateliers Farman à Issy-les-Moulineaux.
1912: création société aéroplane Henri et Maurice Farman.
1918: création premier bombardier farman F50.
1941: création société anonyme des usines Farman (aviation et armement).
1950: orientation de l’activité vers la fabrication industrielle de pièces mécaniques et outillage pour l’automobile et l’aéronautique.
1960: arrivé à Tours construction d’ateliers SMGTM, fabrication de biens équipement automobile et aéronautique.
Aujourd’hui Farman, basée à Joué-lès-Tours, fait partie du groupe industriel français Galilé depuis 2013.

Une alliance d'une association qui oeuvre pour la préservation d'un patrimoine aéronautique et d'un Groupe industriel ambitieux que l'étincelle du centenaire de l'aviation civile et commerciale a permis de catalyser.


Une exposition Farman réalisée par Aériastory qui relate le parcours de cette illustre famille et qui sera exposée en divers lieux tout le long de cette année du centenaire de l'aviation civile.

Articles associés :

lundi 19 août 2019

Circulations douces, sur les pas du patrimoine aéronautique de Toussus

Stèle et Hangar Farman
Faisant suite à notre article précédent : 
Culture et tourisme : La valorisation patrimoniale des carrefours routiers

Une promotion culturelle autour d'une "signalisation" sur des parcours de circulations douces serait en mesure de mettre en valeur, autour un tourisme local, le patrimoine historique et paysager de la commune traversée.  

Pour y parvenir, Aeriastory a répertorié des lieux qui mériteraient une signalisation adéquate le long de la piste cyclable sur la D938, à Toussus le Noble, entre Buc et Chateaufort, des communes estampées d'un label "berceau de l'aviation"

Un dossier que nous avions remis en Mairie, en son temps. 


1 - FERME DU TROU SALÉ
Cette ferme se situe à la limite de l’ancien Domaine des Eaux de Versailles, contemporain du Parc de Chasse, à côté de l’étang du Trou Salé, utilisé sous Louis XIV pour alimenter le parc de Versailles en eau.
Ferme du trou salé
En 1906 et 1907, Robert Esnault-Pelterie et les frères Farman installent leurs premiers hangars d'aviation près de l'étang du Trou Salé. Sous la digue actuelle et son abri du fontainier, sur laquelle passe la D938, se trouvait l'étang du trou salé. 
Il a été asséché par les allemands durant la seconde guerre mondiale .

2 - ADP - AÉRODROME FARMAN
Robert Esnault-Pelterie est le premier constructeur d’aéroplanes à s’être installé à Toussus le Noble, toutefois l’aérodrome est d’abord l’aérodrome Farman. Il le restera durant toute la première moitié du XXème siècle.

Les pionniers :
1907 - Robert ESNAULT-PELTERIE s’installe près de l’étang du Trou Salé. On lui doit, entre autres, le moteur en étoile et le « manche à balai ». Il se consacrera au domaine spatial en véritable visionnaire des fusées et des voyages interplanétaires.

1908 – Henri et Maurice FARMAN montent leurs hangars. Le terrain de Toussus sera le lieu des
essais et mises au point de tous leurs prototypes.

Après la première guerre mondiale au cours de laquelle les frères Farman ont fourni nombre d’avions de reconnaissance et de bombardiers, ils développent des lignes aériennes commerciales : le 8 février 1919, un Goliath, piloté par Lucien Bossoutrot, inaugure la première ligne de l’aviation commerciale mondiale de Toussus à Kenley près de Londres.

C’est encore à Toussus que Lucien Rougerie, directeur de l’aérodrome, établit une méthode de pilotage sans visibilité (PSV) et crée en accord avec les frères Farman une école où pilotes, anonymes ou célèbres (Mermoz, St Exupéry…), français et étrangers viendront se former au « PSV».

HANGAR FARMAN
Il a été construit en 1917 par l’architecte Marcel Blot sur la commune de Magny-les-Hameaux au lieu-dit « Mérantais » pour le montage de l’avion géant Goliath.
Hangar à structures métalliques suspendues suivant le brevet déposé par la société Dubois et l’ingénieur Lepeu en 1915-16, il est plus léger que le bois et plus résistant, offrant une portéesupérieure permettant l’accueil d’avions de grande envergure.

Le « Mérantais » a été démonté et installé à Toussus-le-Noble à son emplacement actuel durant les années 1930.
Ce hangar est utilisé par les frères Farman, aviateurs et constructeurs d'avions qui créent les
prémices de l'aéroport.

Les frères Farman créent à Toussus la première école de pilotage en 1909 ainsi que l'une des premières compagnies aériennes ouverte aux passagers en 1919
Ils élaborent des avions d'exception permettant d'établir de nombreux records.

LUCIEN COUPET
Lucien Coupet débute dans la vie active comme mécanicien.
Le 2 février 1914 il s’engage dans l’aviation comme mécanicien. Il obtient son brevet de pilote
militaire le 29 janvier 1915, avec le grade de caporal. Après l’École de Saint-Cyr, il est affecté à
l’escadrille F 25, avec son frère Léon (né en 1883). Ensemble, ils accomplissent 160 missions, dont
145 de nuit, et livrent onze combats aériens. Ils mettent au point une tourelle comportant une mitrailleuse Hotchkiss de 8 mm qui équipera plusieurs appareils.
Après la guerre, il entre en avril 1919 chez Farman. Il assure la réception des nouveaux appareils et la direction d’une école de pilotage. La promotion des constructeurs se fait alors grâce aux records et aux raids. Coupet participe donc à de nombreux raids et établit seul des records d’altitude, de vitesse, de durée.
En 1919, il tente comme copilote un Paris-Dakar, avec Lucien Bossoutrot, sur un Farman Goliath.

ROBERT ESNAULT-PELTERIE
Robert Esnault-Pelterie, né le 8 novembre 1881 à Paris IXe et mort le 6 décembre 1957 à Nice, est un
ingénieur aéronautique français, pionnier de la théorie des vols spatiaux. Il est l'inventeur du manche
à balai pour le pilotage des avions.
En 1905, il invente l’aileron en modifiant un avion de sa construction conçu d'après le Flyer des frères Wright. Avec les capitaux de sa grande-mère maternelle, son père, Albert, l'associe cette même
année à une nouvelle société, les établissements Esnault-Pelterie, En décembre, il dépose le brevet du manche à balai. Le 10 octobre 1907, à Toussus-le-Noble, il teste son R.E.P. 1, monoplan à structure métallique entoilée et vernie, équipé d’un moteur en étoile. C'est le premier monoplan à voler et le premier avion construit à partir d'une armature de métal.

FRERES FARMAN
Les frères Dick Farman, Henri Farman et Maurice Farman furent des constructeurs d'avions et pilotes français. Ils ont conçu et fabriqué plus de 200 types d'avions de 1908 à 1941. En 1924, ils créent la Société générale des transports aériens.
Les lignes aériennes Farman, société d'exploitation et commerciale des avions Farman, est une compagnie fondatrice d'Air France en 1933.

LUCIEN ROUGERIE
Nommé directeur de l’aérodrome Farman de Toussus-le-Noble en 1914, Lucien Rougerie passera toute la guerre à installer de nombreux aérodromes Farman pour les avions militaires. Avec la fin des hostilités, les frères Farman vont développer leurs activités civiles et le chargent alors d’organiser les lignes aériennes Farman. Ceci va l’amener à se pencher sur le problème de la sécurité aérienne et notamment sur celui du pilotage sans visibilité extérieure (PSV). En 1928, il met au point une méthode d’apprentissage au PSV et, en plein accord avec ses employeurs, crée une école de pilotage à Toussus-le-Noble dont le succès assure rapidement la renommée internationale de l’école : pilotes français et étrangers, célèbres et inconnus se succèdent sous la coupole du F71 et sur son « banc d’essai au sol », ancêtre du simulateur de vol.

Ses recherches sur la sécurité, entamées dès 1918, l’avaient déjà conduit à déposer, en 1922, un
brevet pour un avertisseur optique de crevaison et de dégonflement des pneumatiques plus
particulièrement applicable aux voitures automobiles (n°545373 du 19 juillet 1922).

3 - E.A.N.
EAN et Zéphyr - 2009
Le SAMAN ( Service d’Approvisionnement en Materiel de l’Aéronautique Navale) s’installe à Toussus le 29 aout 1947.
Toussus le Noble a été un centre d’excellence dans le domaine technique et logistique abritant
plusieurs organismes centraux de l’Aéronautique navale, arme aérienne de la Marine Nationale, comme le Service d’approvisionnement en matériel de l’Aéronautique Navale (SAMAN) ou le bureau technique du service central de l’Aéronautique navale (SC.Aéro/Tech )

- le SAMAN, créé en 1945 à Paris, est transféré à Toussus-le-Noble, ainsi que l’Escadrille de réception et de convoyage (ERC)
- ils s’installent dans des baraques construites par les allemands pendant la guerre et libérés
par l'escadrille Normandie-Niemen affectée à Rabat-salé ainsi que dans la maison Landolff, et son parc, acquis en 1956
- vers 1970, implantation du SC,Aéro/Tech, organisme central technique, et du Centre international de gestion des matériels du Br 1150 Atlantic (CIGMA), organisme de l’OTAN
- 1er janvier 1982 : création de la BAN Toussus le Noble
- en 1982, création sur le site du CEntre RAfale de logistique Intégré (CERALI), organisme
interarmées
- en 1999, transfert de Paris du Service de l’Aéronautique navale, regroupant SC, Aéro/Tech et
SAMAN, fermés en 2005; la BAN Toussus le Noble devient établissement EAN
- en 2006, création de l’Etablissement technique de l’Aéronautique navale (ETAN) ;
implantation de différents organismes en provenance de Paris et du Bourget : Commission
permanente des programmes et des essais (CPPE) ; organismes du commissariat de la Marine : l’échelon aéronautique (DCMP/aéro) et le bureau Rechange-distribution-transit - 2010 : à la suite de différentes réorganisations du ministère de la Défense, fermeture de l’établissement.

Simulation du projet de réhabilitation
porte Quartier Jean Tulasne
proposé par Aériastory en 2018

4 - PORTE QUARTIER JEAN TULASNE – Normandie Niemen
Jean Tulasne, Cdt du Normandie Niemen
Elle prend naissance à l'entrée ouest de l'aéroport, là où on trouve encore la grille baptisée quartier Jean Tulasne, en face de la Porte de Toussus (porte du Grand parc de Versailles), elle suit la limite de l’ancienne Base d'Aéronautique Navale et s’arrête à la hauteur du hangar Farman. 

5 - AERODROME BOREL
Peu de renseignements sur cet aérodrome créé vers 1912 sur 15 ha par Gabriel Borel . 
Ses hangars se trouvaient implantés, au nord de la ferme de la Grange à Châteaufort, le long du chemin menant à la ferme de Villaroy. Ils occupaient notamment l'emplacement actuel du rond-point situé au carrefour de la route de Toussus-le-Noble à Châteaufort et de la grande route départementale de Palaiseau à Trappes. Ils disparurent aux environs de l’année 1919.


Aérodrome Borel - collection M. Robert

Gabriel Borel, ingénieur-constructeur, s'intéresse à l'aviation vers 1909 et crée une école de pilotage à Mourmelon. Représentant des avions Blériot, il s'associe à Léon Morane qui pilote ces appareils et ils fondent l’Association Morane-Borel. 
Il se sépare de Léon Morane au début de l'année 1912 ce qui donnera naissance, d'une part, à la Société Anonyme des Aéroplanes Morane-Saulnier et, d'autre part, à la Société Anonyme des Aéroplanes Borel . 

Ses appareils feront l’objet avant la guerre de commandes civiles et militaires, mais celles-ci ne tarderont pas à décliner. 
Borel continuera malgré tout à inventer de nouveaux modèles d'avions et d'hydravions

Articles associés :
Une thématique pour des circulations douces

Pédagogie, circulation douce et patrimoine à Toussus le Noble