samedi 13 avril 2019

Les médailles prémonitoires


Les grands express aériens
Monnaie de Paris
Les médailles reçues suite au centenaire de l’aéroport de Toussus en 2007 étaient-elles des présents prémonitoires d'un centenaire qui se pointerait douze ans plus tard ?

En tout cas, nous en étions loin de nous en douter qu'on en arriverait là quand à la fin de centenaire de l'aéroport de Toussus, nous nous étions jurer que l'on ne nous reprendra plus pour organiser des événements de ce niveau.

Aujourd'hui c'est un écho qui raisonne dans nos oreilles quand nous revoyons les médailles qui nous ont été offertes à cette période.

La première, une médaille en argent frappée par la monnaie de Paris reprend dans le thème des grands express aériens, le premier vol Toussus Londres en 1919.
Elle nous avait remise le 17 septembre 2007, pour nous féliciter de la qualité de l’événement réalisé et nous projeter pour le prochain centenaire.

L'autre, en bronze, celle des élus de Toussus, qui avaient mesuré l’abnégation des organisateurs bénévoles et leur dévouement pour mener à bien un événement qui mettait haut en couleur l'image de la commune et de son patrimoine.


C'est donc sur ce chemin que nous présenterons à la prochaine commission mémoire de la DGAC notre vision du Centenaire de l'aviation sur les thèmes :

1- Aviation des villes, aviation des champs : Les atouts, les inconvénients du patrimoine historique aéronautique urbain ou isolé: comment le conserver ? 
Les utilisations détournées sont-elles à envisager ?

2- Nouveaux financements: Investir dans du patrimoine historique ?

mardi 26 mars 2019

Du Normandie-Niemen à Farman by Galilé


de g.à d. : JC Boyer, B Muthelet, E. Michoux et G Finan

Lors de notre rencontre au siège Galilé à Chalon s/Saône (lien) , M Eric Michoux, Président du Groupe portant 20 entreprises,  nous avait mentionné l’arrivée d’un directeur  qui sera chargé de l’évolution du secteur aéronautique.

C’est donc avec grand plaisir que nous avons eu l’occasion de recevoir Bernard Huarté sur la plateforme aéroportuaire de Toussus et de discuter notre projet. 

Dans un centenaire de l’aviation civile qui sera développé durant toute cette année, le nom de Farman ne pouvait qu’être présent et ceux qui ont fait revivre cette compagnie, en première place.

C’est chose faite. Le groupe Galilé et sa filiale Farman seront l'une des épines dorsales de notre événement.

Un passage marqué et remarqué de Bernard Huarté, à Toussus, quand on apprend son parcours: Aujourd’hui Responsable du Pôle aéronautique pour le Groupe Galilé,  il est directeur grands comptes aéronautiques avec un potentiel d'investissements dans notre Région.

de g à d : B Huarté, JC Rivière, G Finan et B Muthelet
Cadre Responsable Formateur à l'Ecole de l'air, il fut pilote opérationnel en escadron de Chasse sur  Mirage F1 et Commandant de l'Escadron de chasse 1/30 ALSACE, puis Chef des opérations de l'Escadron de Reconnaissance 2/33 SAVOIE pour devenir Commandant d'escadrille Régiment de Chasse 2/30 NORMANDIE NIEMEN. 
Ensuite, Directeur de cabinet du DRH de l'armée de l'air pour la Préparation / synthèse des dossiers Stratégie RH au profit du Directeur, la Communication stratégique RH AA et la Coordination du cabinet, promu Bureau EMA / Politique RH puis promu à l’État-Major des Armées au niveau de conception des politiques RH interarmées et Officier projet OTAN.
A été Représentant du Ministère de la Défense au MEDEF et Commandant de la base aérienne de VILLACOUBLAY et a participé au Pilotage de la Performance de l'armée de l'air pour devenir consultant Expert.

Nous sommes très heureux de ce partage que nous avons avec le groupe Galilé et Bernard Huarté. 
Sa connaissance de notre environnement nous facilite les échanges et les synergies que nous pourrons développer communément. 



jeudi 21 mars 2019

Les Nouvelles annoncent l’événement d'Aériastory

Toutes les nouvelles l'hebdomadaire régional français des Yvelines annonce l’événement d'Aériastory concernant le Centenaire de l'aviation civile.




mardi 19 mars 2019

La réalité virtuelle au service du Patrimoine

Présentation de Pierre André Biron
de sa formation architectural visualization
En route vers une reconstitution de la visite 3D d'un Farman Goliath F60 dans les conditions du premier vol  Toussus/Kentley du 9 février 1919...

Nous avions remarqué qu’il fallait à peu près 10 ans entre un concept que nous lancions dans Aériapole et son premier tour de roue. Un temps relativement long et à quel prix  d’obstination….

Suite à notre réunion du 28 novembre dans les bureaux de la DGAC, Mme Ariane Gilotte nous a présenté Philippe Jacut, membre du Musée Air France et passionné d'aviation depuis toujours. 
Dès les premiers échanges, les atomes crochus se dévoilent. 
Démarre ainsi une relation qui nous mène à une suggestion de sa part :
«P.J. : Je viens d échanger avec un pote de Nantes, fana avions et architecture et informatique 3 D. Il me propose de modéliser le Farman et de recréer le Paris Londres pour ton projet… qu’ il a compris !!!
Diplôme archi plus state of art le must en matière conception 3 D au monde,  C’est monsieur Com du Constellation de Nantes. Es tu intéressé par l’idée ?"
 


Réponse : « OUI ! sans hésiter. Sa proposition nous la cherchions depuis 2009. Disposés à le contacter pour en parler, sans tarder »

Disposer à terme d’un modèle 3D fidèle du Farman 60 et contribuer ainsi à la préservation du patrimoine aéronautique de manière virtuelle… à défaut de pouvoir le faire physiquement, c'est donc l'objectif que c'est fixé Aériastory en partenariat avec Pierre André Biron, architecte infographiste.


Un petit mot sur Pierre-André Biron:



Pierre André Biron
Dawlight
Créateur d’un studio de création graphique Dawnlight :   http://dawnlight.fr,  il est aussi, à Nantes, responsable de la Communication pour l'Amicale du Super Constellation, association œuvrant à la préservation d'un avion de ligne de 1953, le Lockheed L1049 G Super Constellation F-BGNJ, classé monument historique et dernier exemplaire en France.


Le projet consiste en la modélisation 3D détaillée extérieure et intérieure de l’avion Farman F60 n°1 construit en 1919.

VIDÉO : parcours animé autour de l’avion et travellings intérieurs montrant l’avion sous tous les angles afin d’en apprécier ses dimensions exceptionnelles pour l’époque. 
Dans le cadre du Centenaire de l'aviation civile, un projet est mis en création: reconstituer le premier vol du Farman Goliath F60 qui fut à la source de l'aviation civile. 

Super Constellation
La Modélisation 3D du Farman F60
Cette modélisation servira à présenter l’avion sous les couleurs du prototype qui vola le 8 février 1919 au départ de Toussus-le-Noble à destination de Londres et qui réalisa le premier vol civil commercial français.

Le modèle 3D pourra être présenté sous 2 formes :

Projection sur grand écran.  Public ciblé : large, tout public.

Casque virtuel

RÉALITÉ VIRTUELLE : A l’aide d’un casque de réalité virtuelle, l’utilisateur pourra s’immerger virtuellement à l’intérieur de l’avion, comme l’aurait fait un passager ou le pilote à l’époque, et pourra ainsi ressentir ce que pouvaient être les conditions de vol à l’époque, notamment lors de ce vol réalisé en hiver sur un aérodrome enneigé. Utilisation d’un ou plusieurs casques de réalité virtuelle du type Oculus Rift.
Public ciblé : individuel, tout public (excepté enfant de -6 ans pour des raisons de taille du casque VR)


Tous nos remerciements à Christian Veyssière qui a élaboré la maquette du Goliath, exposée actuellement au Salon du Pilote, au Restaurant le Bouchon sur l'aeroport de Toussus et qui nous a remis ses plans.

Au Musée Air Passion d'Angers pour ses documents d'archives et à Michel Barrière, Crezan aviation, avec ses plans et photos d'époque pour finaliser les détails des parties techniques.
C'est toute une équipe qui s'est mise en marche et sans qui ce projet n'aurait pu commencer. Une équipe à l'image de ces sources qui forment les grandes rivières.

En espérant que cette mise en route serait le prémice de ce qu'Aeriapole avait présenté en 2008 lors du concours réalisé par la mairie de Buc pour la reconversion du Fort militaire du Haut Buc ( lien) et le dossier associé : Un musée virtuel de l'Histoire  aéronautique sur le Plateau de Saclay, 

lundi 18 mars 2019

Aeriastory dévoile son programme du Centenaire de l'aviation civile et commerciale

Farman Goliath au dessus de Toussus
Illustration Daniel Bechennec

Depuis le démarrage de notre prospection en novembre, et nos approches répétées avec nos partenaires, nous sommes maintenant en mesure de dévoiler le déroulé de cet événementiel, dans le cas où le budget serait respecté.

L’illustration réalisée avec talent et brio par l’illustrateur Daniel Bechennec, nous accompagnera tout au long de cet événement à fin 2019.

Vu que diverses manifestations seront organisées sur le thème de ce centenaire de l’aviation civile, il a été convenu en accord avec L’Aéroclub de France, la DGAC, le MAE et le musée Air France d’établir un calendrier officiel sous l’égide de ces organismes, dans un déroulement coordonné.
Pour ce calendrier officiel, Aeriastory se limitera à la journée du Patrimoine pour le vol détaillé au point 5, comme ci-dessous.
Ceci n’empêcherait pas Aeriastory de participer et mettre en relief d'autres événements qui se dérouleront durant cette même période, au service du Patrimoine aéronautique.

Déroulé du Programme d’Aériastory - Centenaire aviation civile 2019 :

*   Le 25 avril présentation de l’association Aeriastory à la commission mémoire de l’aviation Civile sur le thème : Aviation des villes, aviation des champs : les atouts, les inconvénients du patrimoine historique aéronautique urbain ou isolé.

* Au mois de mai : annonce médiatique de l'événement aux partenaires, concert musical, restauration, presse, média, etc.  – Musée Delta. (sur invitation),
* Les 8 et 9 juin - Meeting aérien de la Ferté Allais  - accueil des partenaires et membres dans le pavillon VIP,
* Les 7 et 8 septembre - Meeting aérien Air Legend de Melun-Villaroche. Accueil des partenaires et membres dans le pavillon VIP,
  * Le 21 ou le 22 septembre (aléa météo), vols Toussus - Duxford (G.B.) et/ou pour Bruxelles pour les membres sélectionnés, en avion vintage - sous réserve des autorisations nécessaires.
* Le 29 septembre Meeting aérien du Bourget – présence de l’association,
* Le 4 et 5 octobre: colloque de la DGAC/Musée de l'Air et de l'Espace,
* Une présentation 3D d’une visite virtuelle de l’avion Goliath,  
* Réalisation d’une exposition kakémonos : L’Aéroport Farman, son évolution d’hier à aujourd’hui, et des modèles réduits Farman.
* Réalisation d’une vidéo de 20’ :  l’aéroport Farman,
Pour nous suivre :  http://aeriastory.blogspot.com/
Reconnu Association d’intérêt général et dans le cadre de cette réglementation, vos dons et adhésions sont déductibles à 66% pour les privés et de 60% pour les entreprises. 
Un reçu est émis automatiquement dès le règlement.

mardi 12 mars 2019

Daniel Bechennec, un illustrateur au talent fou !


Daniel Bechennec et le Goliath
Daniel Bechennec, un breton qui semble-t-il est tombé dans la marmite, lors d’une fête de village. Il en est sorti avec crayons et pinceaux, pour une passion : être  illustrateur aéronautique. Il est devenu un artiste, qui ne vieillit pas, bourré de talent et au sommet de son art.

Depuis que nous l'avons connu en 2016 , il nous a accompagnés dans tous nos événements.
Ses illustrations ont mis nos affiches et  kakemonos de célébrations en avant  :

 Aviation 14-18, Normandie Niemen, et cette fois ci avec le Centenaire de l’aviation civile.

Féru d’aviation, c’est tout naturellement les magazines spécialisés dont Fana de l’Aviation, entre autres, qui lui commandent les illustrations des couvertures.

Ses images sont percutantes,  ses perspectives décoiffantes et que l’on reconnait entre mille.
Il a travaillé pour les plus grands : Dassault, Aérospatiale, etc…
Les sociétés aéronautiques françaises et les fabricants de maquettes lui ont confié les illustrations de leurs productions. 
Aviation 14-18 - ASPEH
commémoration
dans 5 communes :
Une reconnaissance de l’illustration en France.

Notre cahier des charges pour l’affiche du centenaire de l’aviation civile était déroutant et compliqué.
Normandie-Niemen
avril 2018 - Toussus-le-Noble
Allier Histoire et sponsoring, lieux et dates décalées,  le moindre détail est pinaillé.

Il y a répondu avec brio pour nous présenter une affiche qui nous accompagnera tout au long de cette année. Elle immortalisera ce centenaire de l’aviation, vitrine de notre Région.

Cette affiche, les cheveux dans le vent et la part du rêve dans ce premier vol civil, qui annonce l’ouverture des lignes aériennes commerciales est posée sur sa table, nous la dévoilerons sous peu.

Elle fait le tour du sujet que nous développerons jusqu'à fin 2019 autour d'un calendrier qui sera présenté bientôt.

vendredi 8 mars 2019

Avec Sol Vidal Massaguer, embarquement pour un voyage talentueux, dans le temps


Tableau de Sol Vidal Massaguer - Barcelone

Pour le Centenaire de l'aviation civile, quand la magie d’internet s’opère, regroupe et développe les synergies ; c’est donc cette fois-ci, entre autres,  avec des artistes peintres que nos chemins se croisent pour marcher vers les pistes de la construction de ce projet qui met en valeur l'image de notre patrimoine local et son rayonnement à l'international
Sol Vidal est une artiste peintre résidente à  Barcelone.
Parmi ses sujets de recherches, elle s’est penchée sur l’histoire de deux jeunes frères mécaniciens catalans, Virgil et Josep Novell. Ils ont travaillé dans les ateliers Farman, en France et à Toussus-le-Noble. 
C'est l'époque des pionniers de l’aéronautique et du développement de cette industrie nouvelle que nous découvrons.
C'est les photos et les courriers retrouvés dans une boite appartenant à son mari décédé, qui l'ont
Aviation
de Sol Vidal Massaguer
poussés à remonter le temps ; s'inspirer et nager dans l’ambiance de travail de ces jeunes ouvriers attachants, au travers d’une correspondance avec leur oncle José Pujol resiant à Barcelone dans un échange régulier de courriers et de cartes postales de 1911 à 1914. 


Ces frères Novell sont revenus en Espagne, euphoriques et avec une hâte de transmettre leur enthousiasme et leurs connaissances à leurs concitoyens, à tel point qu'une commission a été formée pour la construction d'un aérodrome à Manresa mais qui n'a pas pu voir le jour. 
Les frères Novell ont été cité à plusieurs reprises dans le livre de José Canuda "Histoire de l'aviation Catalane"

Plonger dans cette correspondance a permis à Sol Vidal Massaguer de s'immerger dans cette aviation balbutiante et la vie de ces jeunes. Une période mise en relief, de leurs travaux, des essais multiples, concluants et non concluants de la construction des moteurs,  des hélices et autres pièces nécessaires pour construire ces machines volantes et à participer aux Grand Concours aériens.
Ateliers Farman - Toussus le Noble  coll. privée Sol Vidal
C’est la vie de l’Equipe Farman et des pionniers de l’époque qui défile dans ces échanges, autour des défis, des angoisses et de cette volonté de vaincre, celle de voler.
Des émotions et des échanges qui prennent au cœur Sol Vidal Massaguer, cette artiste catalane, pour en développer un art : peindre et créer sur fond de toile et de documents d’époque, l'industrie aéronautique en pleine effervescence.
C’est finalement un retour aux sources où elle puise les informations nécessaires et utiles à ses créations. Par ce biais, elle eut connaissance de l’ouvrage d’Azur et d’Or que nous avions sorti à l’occasion du centenaire de l’aéroport de Toussus avec une photo des locaux Farman qui ressemblait à s'y méprendre aux cartes postales en sa possession.
Sur cette artiste de talent, un journaliste et critique d’art écrit :
« Tout a son origine. Pour commencer,  la voie fut un trait. Une trace faite sur le sable par une branche aurait pu être la première expression artistique.  Le trait c’est l’essence. Et depuis l’origine des  temps, ces essences furent saisies par la magie du dessin, qui n’est plus qu’une séquence de traits avec lesquels on conduit une image une pensée ou un souhait.
Sol Vidal Massaguer
dans son atelier à Barcelone
Ce geste ancestral et tellurique  s’est maintenu pendant des milliers d’années. Il a fait son chemin jusqu’à nos jours. L’artiste n’est qu’une personne qui décide  de ne plus jamais abandonner cet élan. On n’a besoin de rien de plus pour être un créateur. Soledad Vidal  Massaguer prit ce train avec une volonté de ne plus jamais s’arrêter. Le dessin l’ensorcela  très jeune. Ses premiers pas dessinant  à main levée dans le marché de Palamos furent le début d’une trajectoire dans laquelle la simplicité du trait commença à prendre forme avec l’importance de la matière.  Une matière qu’en plus des pigments et de l’objet représenté, prenait corps avec la parole. Fragments poétiques qui sautaient des livres à la toile transformés dans un nouveau langage, dans lequel la couleur n’était pas une référence mentale mais une vibration destinée à frapper le sens. Un voyage du cœur au pinceau et du pinceau au cœur. »
Sol Vidal Massaguer a eu l’amabilité et la gentillesse de nous scanner certains de ses documents.  Nous les mettrons en valeur au travers d’une vidéo, comme nous l’avions fait précédemment à l’occasion des divers sujets.



Vidéos que nous vous invitons à voir et à revoir sur la page vidéo du blog Aériastory.  (lien)