mercredi 24 novembre 2021

Qui va piano va sano !

de g à d : G Finan, V. Auroy,  A. Jensen, O. Delatte
Toussus le Noble
Des rapprochements entre des acteurs qui rallient Economie, Commune, Culture et Environnement, ne peut qu'engendrer des synergies synonymes d’épanouissement local et environnemental.

Nous saluons la nouvelle dynamique d'ADP et sa nouvelle équipe qui intégrera en gestionnaires visionnaires, la réalité du terrain, son potentiel, son histoire et son environnement et sa biodiversité.

Aeriastory sera honoré de pouvoir échanger et  travailler pour aboutir à des projets à la satisfaction de toutes les parties, selon les critères et le positionnement de cette plateforme aéroportuaire au passé mythique, tournée vers l'avenir.

Nous souhaitons à la nouvelle équipe d'ADP tout le succès et les remercions pour ce rapprochement, dans une dynamique environnementale adaptée.

De même, nous sommes ravis des excellents rapports avec nos élus locaux et nos récents projets communs.
Comment alors ne pas regarder la nouvelle année avec un bel optimisme constructif.

Qui va piano va sano !

dimanche 21 novembre 2021

Un événement Nungesser à Valenciennes

Aéroport Charles Nungesser -  Valenciennes-Denain
Les associations Jamais pour le devoir de mémoire et la solidarité et Aeriastory se rapprochent pour monter un événement grand public sur l’aéroport Valenciennes-Denain connu sous le nom d’aéroport Charles Nungesser.

Ce projet devrait se dérouler vers le 17 septembre, journée Européenne du Patrimoine.


Ce qui serait souhaité à organiser ?  
Thématique : La période Nungesser

·     * sur le tarmac : des avions, en statique et en vol. Tous types d’avions seraient bienvenus en fonction de ceux qui entrent dans le budget.

      * des expositions, 

      * des conférences, un aéropuce ou sa nouvelle version aérocollector,  

      * des exposants, des associations….

      * Les Services en charge de la promotion du Territoire  

Objectif : Réunir un public régional de 7 à 77 ans pour une fête aéronautique autour de la Mémoire et du Patrimoine et de cet enfant de la région, dans la convivialité et la promotion de la Région.

Affiche : Daniel Bechennec
Les intéressés devront se rapprocher directement du président de l’Association Jamais, Florian Beaufils.  association.jamais@gmail.com en mettant Aériastory en copie : aeriastory@gmail.com

L’histoire de Charles Nungesser est celle d’une vie riche mais très courte avec la mort à 35 ans de cet as de l’aviation.
Cet « as des as  » originaire de Valenciennes a disparu corps et bien avec son co-équipier François Coli, en traversant l’Atlantique, en 1927, le 8 mai 1927.
Ils voulaient relever le défi au terme d’une traversée de l’Atlantique sans escale direction les Etats-Unis. On ne les reverra jamais. Certains les disent perdus en mer. D’autres affirment aujourd’hui encore que « L’Oiseau Blanc » et son équipage ont bel et bien touché le sol américain, du côté du Maine.  Le mystère qui plane autour de la disparition des deux aviateurs a contribué à les faire entrer dans la légende.

Si le mystère de la disparition de l’Oiseau Blanc les mets en premières lignes, Charles Nungesser fut bien avant cette traversée un as des as durant la première guerre mondiale. C'est vraisemblablement durant la bataille de Verdun qu'il fait peindre pour la première fois son insigne personnel sur son Nieuport 17  : Une tête de mort aux tibias entrecroisés, surmontée par un cercueil entouré de deux chandeliers, le tout dessiné dans un cœur noir.

samedi 6 novembre 2021

Transmission de la Culture aéronautique au Collège Maryse Bastié de Vélizy

Mélanie Brugny Robillard
Mélanie Brugny Robillard est professeur de Mathématiques au Collège Maryse Bastié de Velizy. Aussi, elle forme des élèves au BIA.

Le Brevet d’Initiation Aéronautique est à la jonction de l’Education et du monde de l’aviation et de l’espace. Un pont entre  passion et raison, savoir et pratique.  

Dans la France, ce grand pays d’aéronautique, le BIA est un formidable vecteur de découverte qui permet de mettre en avant des compétences et des savoirs avec enthousiasme et rigueur.
L’inspection générale des Sciences et Technique de l’Ingénieur  est  en charge, pour l’Education Nationale, de ce diplôme. Ce Brevet est mis en œuvre en coordination avec la Direction Générale de l’Aviation Civile et le Conseil National des Fédérations Aéronautiques et Sportives.

Mélanie Brugny Robillard, ne souhaite pas seulement initier ses élèves au BIA mais aussi, rapprocher, transmettre et approfondir la culture aéronautique, impliquant ses élèves, dans leur environnement.

Combien de jeunes sauraient définir l’histoire du nom que leurs collèges portent ?  Combien d’enseignants mettent en place cette création en cours ?  

Nous saluons l’initiative de Mme Brugny Robillard et de sa direction pour monter  cette opération. L’association Aériastory apportera son soutien, grâce à l’aide de documents de la voltigeuse et femme pilote, Michèle Bondin Seignette ainsi que des divers ouvrages, dont le livre de Marcel Migeo, pour développer cette thématique.  
C'est autour d’une implication et des recherches des élèves que se montera le projet :

« La fabuleuse histoire de Maryse Bastié, dans le monde de l’aviation. Une militante et une résistante » 

Projet qui sera exposé, en fin d’année scolaire.

De quelle manière ? L’originalité des élèves, leur implication et leur enthousiasme en décideront…

Cette création en cours permettra aux  jeunes élèves de développer un projet de recherche et de création originale sur un territoire qu’ils habitent, « Berceau de l’aviation», de surcroît.  

Une initiative à encourager à tous les collèges pour ne plus entendre que, par exemple, des habitants de la rue Voisin croyaient que : « Charles et Gabriel Voisin étaient de célèbres pâtissiers. » ( lien : Allocution de G. Finan à la DGAC – 11’ :33’’)




lundi 1 novembre 2021

Aériastory, Marins du Ciel, à l’Ecole Militaire


Le jeudi 21 octobre 2021 à 10 h 30, dans l’amphithéâtre Suffren de l’École militaire, s’est tenue l’assemblée générale des Marins du Ciel, en présence des membres fondateurs et membres de droit. 
Soit un effectif de 6721 membres présents et représentés.

Le contre-amiral Éric Janicot remercie les associations des Marins du Ciel, véritable atout de l’Aéronautique navale. 
En retour la Force est prête à aider les associations dans la mesure de ses moyens.

Lors de cette assemblée et de l’énumération des activités des associations et participation aux activités de rayonnement, celle d’Aeriastory, comme suit :

« 25 septembre 2021. Grace à l’action d’Aériastory, des Marins du Ciel, inauguration d’une réplique du premier avion de la Marine, un Farman modèle 1910 au rond-point d’entrée de Toussus Le Noble, par Madame le Maire de Toussus.  
Étaient présents : le commandant de la Force de l’Aéronautique navale, le contre-amiral Éric Janicot, et un ancien chef d’état-major de la marine, l’amiral Pierre-François Forissier ainsi que le secrétaire général des Marins du Ciel. 

Depuis la précédente AG ont été relayés plus de trente « Avisos des associations » diffusées par l’équipe rayonnement du Centre d’études stratégique de la Marine et donnant des informations concernant la marine (dont l’Aéronautique navale) à toutes les associations gravitant autour de la marine. Le rythme de diffusion a augmenté pendant les périodes de confinement ce qui a été très bienvenu. Réactions assez fréquentes de membres des associations des Marins du Ciel, surtout quand les sujets traités concernent l’Aéronautique navale !

Cette équipe du CESM est toujours prête à relayer les informations concernant l’activité des associations des Marins du Ciel. »

lundi 25 octobre 2021

Nomination d'un nouveau trésorier à Aériastory

Pour des raisons personnelles et ses nouvelles activités, M Bruno Muthelet démissionne du Conseil d'administration et de son poste de Trésorier au sein d'Aériastory.

Nous lui souhaitons tout le succès dans ses objectifs en tant que Président de l'Association de l'Aéroport de Toussus (2AT) qu'il a créé.

C'est M Christian Pilaud qui prendra la relève dans ces nouvelles fonctions au sein de notre CA ainsi que le poste de Trésorier.
Nobeltussois depuis les premières heures, Christian Pilaud, né en 1955, est ingénieur diplômé Arts et Metiers. 

Retraité depuis juillet 2020,  bien connu dans son environnement, il a travaillé quarante ans dans l'industrie Aéronautique de Défense chez Matra Défense devenue MBDA.

Nous lui souhaitons la bienvenue.

Innovations et Biodiversités sur un aéroport mythique.

Crédit photo : Mario Sanchez Nevado
Deux ans après notre intervention à la commission Mémoire de la DGAC, sur le thème « investir dans le patrimoine aéro-historique dans une région en forte urbanisation » nous avons pu joindre les actes à la parole.

Ainsi, avec les élus locaux nous avons réalisé un beau projet multidirectionnel. 
Celui de l’inauguration d’un avion Farman aux insignes de la Marine, en mémoire à 65 ans de cohabitation avec l'Aéronautique navale, face à l’aéroport anciennement connu comme l’aérodrome Farman, et le long d’une circulation douce qui aura une vocation thématique «Berceau de l’aviation ».

A cela, nous souhaiterions ajouter une nouvelle page, à nos prochaines actions. 
Celle de mettre l’innovation au service de la biodiversité. Action démarrée depuis 2011.
Des éléments moteurs qui rallient des acteurs de tous bords, dans un environnement controversé.

Dans un monde en pleine évolution, où la compétition mondiale bat son plein, innover est une obligation afin de rester indépendant.  
A quel prix ? une ligne rouge à tracer dans les limites d’un respect environnemental à garder sain et à transmettre ?

Crédit Photo : Mario Sanchez Nevado
Un peu d’Histoire : L’âge de la terre, environ 4,500 milliards d’ans, à quelques milliards d'années près… 
Si l’âge de la terre est ramenée à UNE ANNEE,  l’homme de Cro-Magnon fut est connu depuis 30 000 ans, cela correspondrait donc au 31 décembre à 23 h 56 !
Quel serait donc ce temps ramené, depuis l'intégration de l’énergie fossile dans l’Economie, il y a tout juste 150 ans ? Ce  laps de temps réduit de quelques infimes fractions de micro secondes où l’Homme a pu transformer la planète bleue en une poubelle et dérégler son climat.

Aujourd’hui, le regard à ce passé, c’est notre apprentissage, notre expérience. La Nostalgie n'est pas le remède. Nous ne pouvons plus qu’avancer sur les rails que nos Sociétés se sont construites. 

Avancer en fonction de l’acquis pour ne plus commettre les erreurs du passé. Des débats que nous suivons, nous concluons que l’innovation et l’évolution devront agir de pair afin de préserver l’avenir et transmettre aux futures générations, un environnement sain où elles pourront s’épanouir.

C’est dans cette dynamique qu’évoluera Aeriastory, acteur dans son environnement pour que, en se basant sur l’Histoire, travailler avec des partenaires, sur cette trajectoire.

Cette prise conscience  nous mène à réinventer notre comportement. 

Si la technologie nous permet d’évoluer nous devrions prendre conscience que son exagération et cette soif de puissance, déséquilibre l’Homme et son environnent naturel.  L’arrogance de cette certitude et de cette suprématie sur le monde naturel serait comme être devant une boite de Pandore. 

L’innovation technologique, dans un contexte sain pour transmettre un environnement sain,  nous rendra plus responsables. C'est du moins, nos prochains pas pour être acteurs dans notre environnement autour d'un aéroport mythique, dirigé vers le futur.

dimanche 17 octobre 2021

Le hangar d'Ecausseville vient de perdre un précieux allié.

Philippe Pâris
Philippe Pâris est décédé suite à une longue maladie. 

C’était une personne moteur au hangar à dirigeables d'Ecausseville. 

Ce passionné d’aéronautique et de son histoire, ingénieur, ancien responsable de programmes chez Thalès, dans la défense et l’aéronautique, auteur et conférencier a démontré depuis que nous l’avions connu en 2007, toute sa passion dans ce domaine et autour d’un bâtiment centenaire et légendaire, le hangar d’Ecausseville.

Suite à une rencontre en 2007, lors du centenaire de l’aéroport de Toussus, nous étions partenaires de l’association Fontenay d’hier à Aujourd’hui à la réalisation de livre Cent ans d’aéronautique au Val de Gally, dans lequel Philippe Pâris avait participé  avec Christian  Bernadat, Michèle et René Seignette.

Depuis, nos chemins ne se sont plus quittés.

Philippe Pâris a voué une passion au Hangar de dirigeables d’Ecausseville. Il se souciait beaucoup de l’avenir de ce bâtiment qui nécessite des fonds et un énorme entretien.

Son intervention à la Mission Mémoire de la DGAC en 2019, filmée, nous explique la situation : 

         

Le centenaire du hangar en 2020 était l’occasion de mettre en avant ce bâtiment, mais avec la pandémie et la Covid 19 les circonstances ont décidé autrement.

Malgré la maladie et son cancer qui se développait, il n’a jamais baissé les bras jusqu’à faire paraître en 2021 un ouvrage : le hangar à dirigeables d’Ecausseville, un centenaire plein d’avenir, qu’il nous a aimablement dédicacé.

Notre projet commun était de réaliser avec lui et le soutien de la Communauté d’agglomération du Cotentin, une visite virtuelle de ce hangar, que nous avions déjà commencé en deux parties comme dans la vidéo ci-dessous :


          

Restait la troisième partie pour une visite virtuelle approfondie de  ce hangar, un programme qui permettrait aux architectes de pouvoir apporter leurs propositions techniques à sa sauvegarde, en même temps qu’une vidéo à la disposition du grand public pour une visite virtuelle tout en hauteur.

A suivre, avec ceux qui souhaiteraient prendre la relève.