lundi 20 janvier 2020

Les Voeux du député Jean Noël Barrot à Aeriastory

Pour Aériastory et toute son équipe, recevoir une carte de l'Assemblée Nationale pour une invitation aux vœux de Monsieur le député Jean-Noël Barrot, Vice-président de la commission des finance à l'Assemblée Nationale, nous honore.


Elle nous touche encore plus par la citation choisie de Blaise Pascal, dans "Les Pensées"


"L'imagination dispose de tout. Elle fait la beauté, la justice et le bonheur qui est le tout du monde"



Faut il rappeler que M Jean-Noël Barrot était l'un des premiers à qui nous avions présenté le projet du Centenaire de l'aviation civile et qui nous a encouragé  à persévérer, comme nous l'avions diffusé en son temps sur notre page des réseaux sociaux FB.


Aériastory depuis sa création en 2017, par l'imagination et les échanges avec ses partenaires à pu se développer pour atteindre aujourd'hui des limites que nous n'avions jamais espéré.


Nous ne pouvons que remercier tous les partenaires qui nous ont permis d'atteindre ce niveau, tout particulièrement Mme Catherine Maunoury, Présidente de l'Aéro Club de France et Anne-Catherine Robert Hauglustaine Directrice du Musée de l'Air et de l'Espace.
Avec leurs équipes et leurs disponibilités, nous avons pu avoir des portes grandes ouvertes pour mener à bien la promotion et la préservation du patrimoine aéronautique.

Sans l'étincelle de la DGAC et de Mémoire de l'Aviation, nous serions encore dans l'ascenseur au niveau Rez-de-Chaussée.

Avec dynamisme et ambition, pour 2020, nous comptons une fois encore être précurseurs dans l'axe de l'objet de notre association : La préservation et la valorisation du patrimoine aéronautique dans notre région.

Nous vous invitons à nous rejoindre et apporter votre pierre à cet édifice.

Merci à M Jean Noël Barrot pour cette reconnaissance, 


Article associé : Gratitude et reconnaissance

dimanche 19 janvier 2020

Questionnaire : Le Farman de la Marine à Toussus le Noble

cliquez sur l'image pour accéder au dossier
Pour le lancement et la concrétisation du projet d'une stèle en mémoire des 65 ans de présence de l’aéronautique à Toussus le Noble, nous avons le plaisir de lancer les détails d'une première phase du projet avant de nous engager dans l'organisation festive de cet événement.

Nos objectifs :
 1 - un événement pérenne par la création
      d'une stèle,
 2- son inauguration autour d'un événement
     festif d'expositions, conférences, avions en
     statique, sur les terrains qui s'ouvriront à
     nous...



Les étapes de procédure ont été détaillées dans notre précédent article (lien).

Nous sommes donc en mesure, aujourd'hui de lancer le questionnaire (fichier joint au lien ci-dessous ou en cliquant sur l'image).
Un tel projet participatif, conciliant partage, esprit d’équipe et convivialité, serait la solidarité d'une commune et de ses habitants vers la valorisation d'un patrimoine prestigieux et une reconnaissance envers des marins qui nous sont chers et avec qui la commune a cohabité durant 65 ans.

Il nous est très important d'avoir vos retours rapidement afin de constituer les équipes et leurs implications.

Vos commentaires et suggestions seront pris en considération lors de votre inscription au projet.

Nous pensons que cet événement devrait être en premier lieu une implication participative collective, engageant membres, habitants et vivier économique de la commune, partenaires et sponsors qui souhaiteraient aussi apporter une contribution à l’édifice. Une implication de tous plutôt qu'un projet clé en main où vous seriez spectateurs.

Dossier à télécharger : Un projet Participatif Aériastory 2020
Article associé :  Un projet participatif



jeudi 9 janvier 2020

Le hangar d’Ecausseville


Hangar d'Ecausseville
Le Centenaire de l'aviation civile que nous avions essentiellement réalisé en extérieur de la commune  nous a donné des ailes et nous a rapproché de diverses parties dans un objectif de valorisation du patrimoine aéronautique, dont L’Association des Amis du Hangar à Dirigeables d’Ecausseville (AAHDE).

Ce hangar à dirigeables, situé dans le département de la Manche, est un bâtiment tout à fait insolite dans le patrimoine national : seul survivant des hangars construits par la Marine pour abriter ses dirigeables chargés de combattre les sous-marins allemands pendant la Grande Guerre, premier hangar entièrement construit en béton armé (gros-oeuvre et charpente), rescapé des bombardements de la Normandie en 1944, il a été classé parmi les Monuments historiques en 2003. Aujourd’hui dans un site préservé, en pleine campagne normande, il présente un fort potentiel pour le tourisme et d’autres activités.

Philippe Pâris, AAHDE et Gérard Finan, Aériastory
DGAC - 100 ans d'aviation civile et commerciale
L’AAHDE, qui l’a sauvé de l’abandon, oeuvre depuis 2003 à sa préservation, à son animation et a décidé d’en commémorer le centenaire en 2020.
Cet anniversaire est une occasion pour sensibiliser le public, les élus, la communauté des architectes, les entreprises du BTP, les fabricants de matériaux de construction, les acteurs du tourisme et des mécènes aux problématiques de sa restauration et à son avenir une fois restauré.

Aériastory s’intégrera dans cet événement, se placera résolument dans une perspective d’avenir pour le hangar et marquer les esprits pour ce centenaire, avec des propositions qui sortiraient des sentiers battus.

Pour commencer et présenter le lieu et le bâtiment, une vidéo montage et d’introduction sur ce hangar d’Ecausseville



                 

Un projet participatif pour pérenniser la mémoire de l’Aéronautique navale à Toussus

Farman Aéronautique Navale 1910- simulation
Garder pérenne une mémoire de l’aéronautique navale à Toussus le Noble, un objectif que s'est  fixé Aeriastory en 2020.
Il se voudrait comme pour les précédentes réalisations, un événement marquant, autour d' un projet de participation collective et enthousiaste.

Ce serait celle d'une reconnaissance d'une commune à ses marins autour d'un projet participatif impliquant élus, usagers de la plateforme et habitants de la commune.
Un projet constructif et dynamique,  qui fédère.

Pour cela, nous opterons à la création d'un atelier pour la construction d'une maquette statique grandeur nature d'un Farman aux couleurs de la Marine comme livré à l'aéronautique navale en 1910.
C'est réalisable, car cela c'est déjà fait ailleurs...

Comment procéder ?

1- En premier lieu former un groupe pour administrer le projet selon les plans de l'avion que nous avons en possession et définir le lieu de l'assemblage.

2- Regrouper des usagers de la plateforme, des habitants de Toussus, des administrations et ceux qui souhaiteraient apporter leurs aides et contributions à ce projet,

3- Proposer le projet à la Région, au Département et à VGP pour le réaménagement et l'installation de cet avion sur le rond point de Buc/Toussus afin de mettre en valeur un patrimoine haut en couleur, celui de l’histoire de l’Aérodrome Farman ET de l aéronautique navale :

Rond point Toussus/Buc - Simulation
- Suite au centenaire de l’aéroport en 2007,
- Suite au centenaire de l’aviation civile et le premier vol Toussus/Londres,
- Une stèle pérenne d’une reproduction d’un avion Farman aux écussons de la Marine, avion livré en  1910 à Toussus,
- Impliquer des étudiants sur l’aéroport et des sponsors à ce projet,
- Création d’une étape signalétique dans un circuit de circulations douces sur un plateau berceau de l’aviation, une promotion touristique et culturelle,
- Une vitrine promotionnelle à l’entrée d’un aéroport d’affaires et de loisirs, historique et dynamique

Un questionnaire sera prochainement distribué pour évaluer les implications et les partenaires.

Ce projet se voudra participatif et collectif d'une commune qui commémore son histoire.
Nous ne souhaitons pas, en premier lieu, aller au plus usuel, celui de s'adresser à des sponsors qui pourront prendre tout clé en main.
Nous rechercherons le bonheur et le plaisir d'une population qui à chacun de ses passages sur ce rond point pourra dire : " j'y ai participé, je l'ai fait. je suis acteur dans mon environnement"

Nous avions réalisé cette expérience avec l'atelier du bonheur lors du centenaire de l’aéroport de Toussus en 2007. la création d'un atelier couture et la fourniture de tous les tissus pour des réalisations des costumes 1900 par et aux habitants de la commune qui se sont tous joints à cette manifestation et qui en gardent à ce jour un souvenir inoubliable.

La vidéo souvenir d'une commune dynamique qui a réalisé l'irréalisable:


         

vendredi 3 janvier 2020

2020, Garder pérenne la Mémoire de l’aéronautique navale à Toussus le Noble


C'est sous le signe de l'Aéronautique Navale qu'Aériastory s'engagera pour 2020.

C'était l'une des raisons de la création de l'association en 2017 ; celle de garder en mémoire pérenne dans la commune, le passage et la présence de 65 ans de l’aéronautique navale, depuis le moment où la commune ne comptait qu'un aérodrome Farman, centenaire, berceau de l'aviation et une petite soixantaine d'habitants jusqu'à 1987. En 2019 la commune en compte à un peu plus de 1000.

Pour ceux qui se rappellent et depuis 1987, la Marine, par sa présence a fortement contribué à l'évolution du village en lui apportant un soutien logistique et de services ainsi qu'à nombre d'associations en cours d'éclosion dans cette commune en expansion.
En 1987, le nombre d'habitants de la commune a été multiplié par 10 avec tout ce que cela implique comme infrastructure.


Lors la construction des nouveaux lotissements, les câbles électriques et le téléphone ont été directement reliés aux seuls postes existants, ceux aux portiques de la base militaire,  tout juste aux entrées de l'ancienne BAN et du Chateau.

Ce n'est  qu'en 2001 qu'avec M Léon Pioger, Maire, la décision municipale a été prise pour enfouir ces câbles qui enlaidissaient l'environnement.

De même, sur un autre registre, sans l'ouvrage "Si Toussus nous était conté" de Jean Lazennec édité par le SAMAN en Mars1982 et ré-édité en octobre 1988, il n'y aurait jamais eu l’étincelle de la création du Groupe Historique dont le Commandant de la Base  Jacques Petit fut l'initiateur avec Jacques Pageix, commandant de l'aéroport, et M Sudour, à l'époque.

Quant à l'église St Christophe de Chateaufort, communément paroisse de Toussus le Noble, car la paroisse St Germain fut détruite à la Révolution ; C'est grâce au concours des menuisiers de la base militaire de Toussus et à l'attention de Commandant André Clivio alors responsable du SAMAN, que l'église en réfection fut dotée de nouveaux châssis pour supporter sur les vingt et un mètres carrés  les actuels magnifiques vitraux peints par le Père Jacques Minard qui relatent les Seigneurs de Chateaufort, la vie et les métiers de cette commune au Moyen Âge.
Et rappeler que l'ancienne paroisse et le presbytère se trouvaient dans l'enceinte du parc du Château, quartier de la Marine. Par ailleurs, c'est Jacques Pageix qui nous avait transcris le testament du curé, Messire François Sédillier de 1686 qui permet de reconstituer l'ancienne de l'église de Toussus, son presbytère, ses dépendances (jardin, écurie, etc…) et de l'inventaire du mobilier qui l'accompagne.

Que c'est par l'intervention des gars de la Marine avec leurs équipements de la Base qu'à maintes reprises les voies d’évacuation des eaux usées des nouveaux lotissements furent débouchées, au grand soulagement des élus et nouveaux arrivants empêtrés de long mois dans la gadoue de chantiers interminables.

C'est aussi cette Base  qui a apporté un soutien sans faille à la commune et aux associations naissantes lors de l'installation des nouveaux arrivants en 1987 et dans les années qui suivirent.
Qu'elle a fortement marqué de sa présence les commémorations communales et aux alentours.

Que la réputation et l’efficacité du Service d'Approvisionnement en Materiel de l’Aéronautique Navale basé à Toussus a largement dépassé les frontières. (S.A.M.A.N.)


Serait-il donc normal que depuis le départ de nos marins en 2011, pour des raisons de réductions budgétaires nationale, plus rien ne rappelle leur présence ?

Aériastory, membre des Marins du Ciel et de l'ARDHAN souhaiterait, qu'à partir d'un élan commun, autour de la commune et de ses élus, puissions garder de manière pérenne et en mémoire cette présence, en signe de reconnaissance à l'aéronautique navale et 65 ans de cohabitation fraternelle et conviviale.

L’aéronautique navale qui fut une pierre angulaire dans le centenaire de l’aéroport de Toussus en 2007. Ces marins qui sont aussi nos amis présents aussi bien dans les moments difficiles que nos moments de joie, notre famille, que nous n'oublions pas et que nous voudrions remercier pour leur dévouement constant et en service, en tout temps, en tout lieu, sur terre, sur mer, dans les air, dans et hors de nos frontières.



lundi 23 décembre 2019

Gratitude et reconnaissance


En cette période de fêtes et de fin d’année, « Gratitude et Reconnaissance », deux des valeurs qui sont à cœur pour Aeriastory et que nous voudrions mettre en avant avant de terminer l'année 2019

Accompagnés de deux organismes prestigieux qui œuvrent pour la préservation et la valorisation du patrimoine aéronautique, nous avons souhaité remercier nos bénévoles passionnés et clore l'année de ce centenaire de l’aviation civile.

Mme Catherine Maunoury, Présidente de l’Aéro-Club de France et  la Directrice du Musée de l’Air et de l’Espace, Mme Anne-Catherine Robert Hauglustaine ont accepté, sans hésiter, de signer notre certificat de gratitude aux 20 bénévoles, associations et musées qui nous ont soutenu, sans compter lors ce centenaire de l’aviation commerciale et civile.

Le certificat envoyé en nominatif est inspiré des premiers billets d’avion émis par la Société Farman lors de leurs vols commerciaux à partir de Toussus le Noble.
Celui, ci-dessus, que nous publions est celui de M Philippe Jacut.
Il a été présent à la levée du rideau de notre projet (lien) ainsi qu' acteur au dernier acte, celui de terminer en apothéose devant 500 compagnies d’aviation et des plus grandes agences de voyage, la projection du 3D du « Goliath » de Pierre-André Biron à l’APG WorldConnect (lien) dans le très chic Monte Carlo Hotel  &  Resort à Monaco.

Au travers de ces rencontres faites tout au long de cette année et des ailes qui nous ont poussées, nous mettrons sur rails en 2020, des projets ambitieux, multiples et variés.  

Nous vous invitons à y adhérer ou tout simplement nous encourager et nous suivre a travers nos blogs et nos réseaux amis.

Pour terminer et à l'occasion, nous vous souhaitons un Joyeux Noël et de belles fêtes de fin d'année.

dimanche 15 décembre 2019

Sur la voie Farman, de Bouy à Reims

Jean-Cosme Rivière et Gérard Finan - Bouy 2019
Faisant suite à nos projets concernant la valorisation patrimoniale des communes  (lien)  ainsi que dans l’axe d’une signalétique promotionnelle : Circulation douces, sur les traces du patrimoine aéronautique de Toussus (Lien),  nous nous sommes mis sur la voie Farman de Bouy à Reims ; Un must pour mieux comprendre les démarches des communes qui mettent en valeur leurs patrimoines.

Bouy est une toute petite commune de 600 habitants. D'aspect paisible, elle a été un lieu riche en Histoire de France. 
Il faut remonter à l’ère 451 a.c. lors de la bataille des champs Catalauniques qui met fin à l'avancée extrême en Occident de l'Empire hunnique d'Attila, vaincu par les Romains.
Une véritable lutte fratricide de plusieurs dizaines de milliers de combattants entre Goths, Francs, Huns, Sarmates et autres peuples des steppes, les uns dans le camp romain d'Occident et les autres dans l'armée d'Attila déjà en retraite après son siège infructueux d'Aurelianum (Orléans)

Bouy a aussi un passé aéronautique prestigieux. 
On y trouve : Le monument Guillaumet ainsi que le musée Guillaumet ( Le 13 juin 1930, Henri Guillaumet, pilote de l'Aéropostale, est forcé d'atterrir dans la cordillère des Andes avec son Potez 25. Il est finalement sauvé après avoir marché en haute montagne, en plein hiver austral et sans équipement, durant cinq jours et quatre nuits.)
À Antoine de Saint-Exupéry, venu le rechercher, il déclare : « Ce que j’ai fait, je te le jure, jamais aucune bête ne l’aurait fait ». 

Il incarne aux yeux de l'écrivain l'idéal humain qui est de se surpasser.

Sur le rond point de l'entrée de ville prône le biplan Farman/Voisin N°1 en hommage au premier vol mondial reliant deux villes.


A l'extrémité de la commune se trouve le camp militaire de Châlons. Un camp militaire de grande importance durant le Second Empire.

de g.à d. Jean-Cosme Rivière, G Finan et Didier Utasse,
chez Juju
 Découvrir tout cela en l’espace d’une rencontre "Chez Juju" avec Didier Utasse, intarissable sur l’histoire de son village, et des élus de la commune, était très réjouissant. 

Lors de ces échanges, Didier Utasse nous parle de géocatching (?) et de surprise en surprise, il y aurait 7 466 géocaches rien qu'autour de Toussus-le-Noble.
Le geocaching serait un loisir qui consiste à utiliser la technique du géo-positionnement par satellite (GPS) pour rechercher ou dissimuler des « caches » ou des « géocaches », dans divers endroits à travers le monde.
La géocache est générallement constituée d’un petit contenant étanche et résistant, comprenant un registre des visites et parfois un ou plusieurs « trésors », généralement des bibelots sans valeur.
En 2017, elles sont plus de 3 millions  répertoriées sur le site Geocaching.com dans plus de 180 pays, dont une dans la station spatiale internationale.
Sur ce portail ainsi que d'autres sites web qui y sont consacrés, ils permettent aux participants de publier leurs trouvailles, leurs caches et d'organiser des rencontres.


Une journée de visite qui fut une mine de pépites d'informations sur les rails d’Aériastory pour une préservation et valorisation du patrimoine dans notre Région.