lundi 18 mai 2020

Els Primers Vols


Sol Vidal Massaguer dans son atelier ūüĒć
 Apr√®s le Centenaire de l’aviation civile c'est avec l’artiste peintre Sol Vidal Massaguer,que nous nous dirigerons en 2021 vers le Parc Aeron√†utic de Catalunya (Barcelone), pour une exposition de 2020 retard√©e, pand√©mie covid-19 oblige.
Le partage, en 2019, des cartes postales et des diverses correspondances des fr√®res Novell et de leurs parents √† Barcelone et en Angleterre, remises par Sol Vidal, nous ont d√©voil√© les pr√©misses de l’aviation en Espagne et son engouement en Catalogne alors que les Madril√®nes d√©montraient un grand scepticisme √† cette nouvelle industrie.

C'est cette main d'oeuvre que nous avions souhait√© honorer dans l’un de nos 17 panneaux du Centenaire.
En mai 2021, √† Barcelone, nous nous attarderons sur ces √©changes de correspondance et sur les d√©buts de l’aviation en Espagne. Une page de l’histoire de l’immigration en France et les besoins d'une main-d’Ňďuvre √† ces industries naissantes. 
Principalement mineurs ou ouvriers du textile au XIXe S, les ouvriers espagnols int√®grent l’industrie fran√ßaise au d√©but du XXe si√®cle.  Cette immigration, au d√©part frontali√®re, est principalement employ√©e aux secteurs d’activit√© li√©s √† la premi√®re r√©volution industrielle. Des centaines de milliers d’Espagnols √©migr√®rent en France √† la recherche de meilleures conditions de vie. Beaucoup int√©gr√®rent les nouvelles industries, dans un √©lan euphorique, afin de construire ces machines volantes, des "plus lourds que l’air".

Affiche de Sol Vidal Massaguer 2021 ūüĒć
L’artiste peintre Sol Vidal Massaguer, r√©sidente √† Barcelone, avait trouv√© dans le grenier de sa famille, de vieilles bo√ģtes de cartes postales et toute une correspondance de l’√©poque. Elle d√©couvre ainsi l’histoire de deux jeunes m√©caniciens devenus pilotes d'essais, Virgil et Josep Novell  Pujol.
Ils ont travaill√© en France, dans les ateliers Farman de 1909 √† 1914. 

    R√©alisation Sol Vidal Massaguer ūüĒć
C’est l’√©poque des pionniers de l’a√©ronautique. 
Elle se passionne pour leurs histoires et nous les fait partager.

C'est une immersion dans leur vie et leurs travaux, dans la construction des moteurs, des hélices et des différentes pièces destinées à ces machines volantes.

Une correspondance dans laquelle ils d√©voilent leur expertise de m√©caniciens qui les conduit √† devenir pilotes d’essais et instructeurs ; de participer √† des Grands Concours a√©riens en France et en Europe, et de partager leur passion. Des √©changes qui redonnent vie et dessine l'ambiance dans laquelle ont baign√©  ces jeunes pilotes. 

A leur retour au pays, enthousiastes, ils ont voulu transmettre leur savoir et construire un aérodrome à Manresa (Espagne).

Un projet qui n’a pas abouti avec la Grande Guerre √† la porte du Monde. 
R√©alisation Sol Vidal Massaguer ūüĒć

Leurs noms sont cependant rest√©s dans l’Histoire de l’aviation Catalane. Un sujet que d√©veloppera Jaume Alonso Morej√≥n lors d'une conf√©rence au mus√©e du Parc Aeron√†utic de Catalunya (FPAC).
Des photos remises par Sol Vidal Massaguer ont √©t√© utilis√©es lors de notre exposition Farman du centenaire de l’aviation civile et commerciale en 2019.

L'association Aeriastory sera heureuse et fi√®re de continuer sur ce chemin avec Sol Vidal Massaguer  et ses partenaires, o√Ļ l'Histoire sera aussi en √©troite connivence avec l'Art.

C'est pour Aeriastory une porte qui s'ouvre au Parc Aéronautique Catalan et dont nous vous tiendrons au courant.