mercredi 27 juillet 2022

2AT catalyseur de la Fête de l’aviation à Toussus le Noble

Michel Méril, Mélanie Brugny et Gérard Finan
Mélanie Brugny Robillart est présidente de l’association de l'aéroport de Toussus le Noble (2AT). Elle succède à Bruno Muthelet, un an après qu’il ait créé cette association.

Mélanie est en fait professeur de mathématiques au collège Maryse Bastié de Velizy. Elle enseigne aussi le BIA à ses élèves. C’est son seul lien à l’aviation mis à part sa passion pour l'aéronautique.
Aeriastory a eu l’occasion de réaliser avec elle, quelques projets cette année, dont l'expo Maryse Bastié

La fête de l'aviation se tiendra du 23 au 25 septembre 2022. 50 aéro-villages seront concernés et plus de 16000 bénévoles apporteront leur soutien pour faire de cette fête un bel événement national.

En tant que présidente de l'Association de l' Aéroport de Toussus (2AT), elle ne souhaiterait pas que Toussus le Noble, une plateforme mythique et historique, soit en reste de cette manifestation. Les premiers vols se sont faits à partir de ce berceau de l'aviation.

Elle mobilise donc les usagers de la plateforme à être partie prenante. 
Afin de faire tourner la roue du carrosse, elle catalyse au travers de son association pour créer la dynamique à cet événement.

Un lieu et un noyau dur s’est formé autour d’elle afin d’apporter les premiers éléments à ce mouvement.

Michel Méril, gérant du  Restaurant "Le Bouchon by Farman" ouvrira ses portes pour le samedi 24 septembre à partir de 9h, pour la journée (18h). l'association Aériastory  présentera une exposition FARMAN autour des objets de l'antiquaire Pierre Farman, qui seront exposés au restaurant. L'après-midi sera ponctuée de moments musicaux, sur cet espace.

Tous les usagers de la plateforme ont été sollicités pour apporter leur contribution. La mairie et ADP sont favorables, dans le respect des autorisations qui devraient être demandées

Mélanie Brugny Robillart a le mérite d’initier cette manifestation à Toussus, et qui sera le prélude à un mouvement adapté pour les prochaines années.

dimanche 17 juillet 2022

Quatre mousquetaires au service de la Baronne de Laroche

Élise Léontine Deroche, alias Baronne Raymonde de Laroche
Coll. Eric Mazéas
Il y a 103 ans, Élise Léontine Deroche, connue sous le nom de baronne Raymonde de Laroche décède le 18 juillet 1919, à bord d'un Caudron G.3, en compagnie de son instructeur. 
Elle a été la première femme à obtenir un brevet de pilote en 1910  

Femme moderne, elle n’avait pas froid aux yeux et ne vécu que pour le spectacle et les performances.

Elle a volé devant le Khédive d'Egypte et le tsar de Russie et remporté plusieurs records du monde. 
Ses exploits aériens ont fait la « une » des journaux sur tous les continents.

Les connections sur la toile et au travers de ses descendants, mettent Aeriastory sur son chemin. Tous nos remerciements à son arrière petit-neveu, Eric Mazeas qui nous transmet le riche parcours de cette pionnière de l’aviation, quand les femmes montraient autant d’audace que les hommes.

Suite à la vidéo "Hélène Boucher" sur base de la conférence de Michèle Bondin Seignette, de l’expo Maryse Bastié sur base du livre d'André Migeo, une nouvelle équipe de quatre mousquetaires se forme. Constituée d'Eric Mazéas, Nicolas de Lemos, Danièle Esparre et Gérard Finan, elle se met au service de la Baronne afin de réaliser une vidéo et une expo sur le parcours exceptionnel de cette pionnière élégante, raffinée et téméraire, dans une France "Belle Epoque" qui s'engage sur la voie de la modernité, avec Paris; capitale incontournable du progrès et de la vie culturelle.

Elle fera partie d’une série d'expositions cumulées, sur le thème des femmes pilotes pionnières de l'aviation.

vendredi 8 juillet 2022

L'Armée Française au Levant, vue par Fernand Valet, observateur mitrailleur, de 1931 à 1933

Levasseur  portant une torpille de 1000 kgs
Coll. Pierre Valet

Fernand Valet, classe 1922, incorporé dans un régiment de chars de combat, s’était engagé dans l’aviation en 1926. 
Son baptême de l’air militaire date du 13 avril 1926, au-dessus le Ludwighafen, dans le Palatinat, alors occupé par les troupes françaises.

En 1931, il se porte volontaire pour une mission en Syrie. Les raisons de son engagement font supposer la famille que le notaire de Loriol, dans la Drôme, portait une certaine responsabilité et ne voulait pas marier sa fille à un Sous-Off. 

Les documents et photographies qui nous parviendront, sont de Pierre Valet, son fils. Elles avaient été prises au pays du Levant, alors son père  était observateur mitrailleur pendant 30 mois, de mai 1931 à novembre 1933.

Des pays magnifiques qui étaient à cette époque sous mandat français institué par la SDN (vidéo Rayak 1908 – 2018)  le 25 avril 1920. Le Liban prenait son indépendance en 1943 et la Syrie en 1946. Un mandat qui a duré 26 ans.

Les photos de Fernand Valet sont à mi-mandat. Une période de modernisation, dans cette région. Des photos et vidéos d'une grande richesse qui nous dévoilent la France des bâtisseurs, à la chute de l'empire Ottoman. Une présence de la France qui grave son empreinte et apporte son développement.

En première partie, une vidéo de l’escadre de la Méditerranée avec le porte avion « Béarn » équipé de bombardiers Levasseur

Le Béarn - Photo de Fernand Valet
Coll. Pierre Valet

La première moitié de la décennie 1930, voit le Béarn et sa flottille, participer à des sorties en Méditerranée orientale. 

Première constatation, un contraste flagrant dans le quotidien de l'armée et la présence française, en peu d'années, qui se suivent. 
La première vidéo réalisée par Aeriastory : Jean Mermoz, l’envol de l’archange (1922), est spartiate. Le « confort du soldat » était un euphémisme. La région était en pleine révolte et ébullition. 
Celle ci-dessous, de Fernand Valet (1930), c'est plutôt une France de bâtisseurs avec son raffinement et son élégance, sur un territoire «apaisé et sous contrôle».

De la vidéo du retour de Fernand Valet en France, émane une atmosphère de détente. Celle du retour paisible du militaire, rempli de souvenirs d'un Orient au doux parfum de jasmin et de fleurs d'oranger. 

Un charme orientaliste que Lamartine a si bien décrit lors de son séjour au Liban. 

Un grand merci à Pierre Valet, de nous avoir permis de continuer d'explorer et de développer sur une période et une région qui nous est chère. Un travail qui est notre contribution à la préservation d'un patrimoine historique et culturel.

Prochaine vidéo : La France des bâtisseurs. Séjour de Fernand Valet, entre Rayak (Liban), Palmyre et Deir ez Zor (Syrie) 


          

dimanche 3 juillet 2022

Exposition Maryse Bastié et visite de la Base "Sous lieutenant René Dorme" à Villacoublay

Expo Maryse Bastié au lycée de Velizy
Mélanie Brugny Robillard, professeur de Mathématiques au Collège Maryse Bastié de Velizy, forme aussi des élèves au Brevet d’initiation à l’aéronautique (BIA)  du lycée Maryse Bastié à Velizy. 
Elle souhaite aussi transmettre à ses élèves et approfondir leur culture aéronautique, en les impliquant dans leur environnement. 

Ainsi 18 de ses élèves, adolescents de 14 à 15 ans, au collège du même nom, ont pu tout au long de leur année scolaire faire une recherche et réaliser une exposition sur l’Histoire de Maryse Bastié, femme pilote exceptionnelle qui  s’est illustrée tant dans sa vie de pilote, de suffragette que de résistante. 

Pour terminer l’année, Mélanie Brugny Robillard et sa collègue Delphine Gervais ont organisé la visite de la base militaire 107 de Villacoublay – Sous lieutenant René Dorme.

Aeriastory a eu l’occasion de s'y joindre et de découvrir avec ces jeunes, l’accueil lors d'une journée à la Base. Une journée à la découverte du monde l'aéronautique.

Durant ce parcours, la visite en fonction des cours qui sont abordés : la météo, l’aérodynamique, la structure des aéronefs, la navigation et la sécurité, l’histoire de l’aviation, l’anglais et l’aéronautique. La visite à la base militaire fait intervenir dans l’année, les Centres de recrutement des forces armées (Cerfa) ou l’Armée de l’air présente les carrières militaires.


Les élèves ont pu avoir des explications sur l
es grades et galons du personnel militaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace : Militaires Techniciens de l'Air (MTA), Sous-officiers, Officiers.

Ils ont visité les salles des opérations ainsi que la tour de contrôle, fait un tour à la fauconnerie. Buses et faucons chassent les corneilles, les vanneaux huppés et autres étourneaux qui pourraient entrer en collision avec les avions militaires. «Seules les bases militaires ont recours à la fauconnerie. Les aéroports civils ne peuvent faire appel qu’à des moyens pyrotechniques, voire au fusil, pour effrayer les oiseaux».

Une journée qui se termine par l’Escadron Parisis 3/67 autour de leurs « Fennec ».

En conclusion, lors de cette visite découverte, il est important de faire remarquer les dispositions prises et l’excellent accueil que l’Armée de l’air et son personnel réservent à ces jeunes étudiants afin de faire connaitre leurs fonctions. Un métier qu’ils servent avec passion et conviction. 

Disponibilité, Ecoute et Echange de chacun de ces officiers intervenants, sont les maîtres mots de la matérialisation d’une journée inoubliable et de rêve à ces jeunes attirés par le métier de l’aérien.

jeudi 30 juin 2022

Biodiversité, une vision inhabituelle de l’aéroport de Toussus le Noble

Prairie aéronautique à Toussus le Noble

AéroBiodiversité et ADP font découvrir au Maire de Toussus le Noble, Mme Vanessa Auroy, l’aéroport de Toussus le Noble, sous un angle déconcertant et inhabituel.

Une visite qui marque les esprits et qu’Aeriastory souhaite faire partager au travers de cette vidéo.

Invitation initiatique à un envol pastoral, sur le thème d’une biodiversité, au dessus d’une plateforme aéronautique mythique et historique. 

La Ville de Toussus le Noble et Aeriastory sont fiers de ce patrimoine ancré par son Histoire et tourné vers le futur. 

De par sa présence, l’Aéroport de Toussus préserve un territoire agricole et forestier sanctuarisé, du développement d’une Région en forte urbanisation sur un Plateau du Paris-Saclay grand pôle de Recherches et d’enseignements. 
Il contribue à un équilibre en adéquation avec son environnement urbain, économique et agricole.


      

jeudi 23 juin 2022

Un événement Charles Nungesser à Valenciennes

Aéroport Charles Nungesser - Valenciennes
Aeriastory est partenaire de l'association jamais pour le devoir de mémoire et la solidarité, pour l’événement qui sera organisé sur l’aéroport Charles Nungesser de Valenciennes, du 30 septembre au 2 Octobre.

Au BNI nord (Business Network International), un leader mondial de la recommandation d'affaires) du Hainaut, Florian Beaufils, directeur de l'aéroport de Valenciennes, invité par Dominique Soufflet, a présenté l'événement : stands d'entreprises locales, recrutement atypique, expo de voitures de collection et aéronefs, vols d'initiations, concert ...

Lors du millésime 2021, avec le partenariat de l'aéroport de Valenciennes, de l'armée de l'air, la marine et Valenciennes Dynamique, l'association JAMAIS (Jeunes actifs pour la Mémoire Association International du Souvenir) fut  à l'origine de la première porte ouverte.  Une quinzaine de montgolfières ont pris leurs envols
Une dizaine d'aéronefs et d'une trentaine de voitures en statiques ont été exposés. Un chèque de 8000 € a été donné à l'association « les ailes de Petit Prince. »

L’ expérience voudrait se réitérer. L'édition 2022 aura 3 thèmes :
le devoir de mémoire, la solidarité, le recrutement

Le devoir de mémoire :

Pour commémorer le 95ème anniversaire du décès de Charles Nungesser, il a été décidé d'organiser un ensemble de conférences sur l'aéronautique,
Une exposition sera aussi réalisée pour l'occasion en partenariat avec le souvenir français et les Veilles tiges. D'autres partenariats seront ouverts pour ceux qui voudraient se joindre  pour l'occasion.
Des avions d'époque seront exposés et des passionnés d'histoire seront présents pour parler de leurs machines et des différentes batailles aériennes. (Le Blériot XIII et d'autres avions comme des Nieuport 28, LX-NIE Sopwith Pup, le SE5 et le SV4 peuvent être présents)
Des associations de reconstitutions seront présentes et réaliseront des mises en scène historique.

La solidarité :

Une partie des bénéfices ira à l'association Les Ailes du Petit Prince, association créée en 1998 à Bron, qui a pour but de permettre à des enfants et des adolescents handicapés ou atteints par une maladie grave de réaliser un baptême de vol en avion.

Le recrutement :

Comme en 2021, Les forces armées (marine, armée de terre, marine, gendarmerie, police, douane) seront présentes afin de communiquer et de recruter.

Un projet en construction auquel nous ne manquerons pas de communiquer.

mardi 21 juin 2022

ADP, Aéro-Biodiversité à Toussus le Noble

ADP, Aéro diversité, Mairie, Aeriastory
21 juin 2022, une date qui sera marquée d’une pierre blanche.

Au travers d’un partenariat ADP et Aero-biodiversité pour faire cohabiter aviation et biodiversité sur les prairies aéroportuaires de la plateforme de Toussus, M Carlos Teixeira , Responsable système de management intégré s’est rendu, avec son équipe ainsi que celle d’Aéro-Biodiversité afin de nous présenter le travail qui sera fait sur l’aéroport : Etudier la biodiversité sur le terrain.

 En compagnie du Maire Vanessa Auroy, cette première, nous a fait remarqué tout au long du parcours une biodiversité qui même si elle apparaît comme ordinaire, est  remarquable et nous a surpris.

La méthode qui sera utilisée sera celle d’évaluer la biodiversité en s’appuyant sur des protocoles participatifs développés dans le cadre de Vigie Nature par le Muséum national d’Histoire naturelle. 
Ces protocoles permettent de connaître la biodiversité des plateformes et de sensibiliser le personnel des aéroports aux enjeux de biodiversité. 

L'inventaire faune et flore des espèces présentes sera dressé tout au long de l’année, selon des suivis réguliers.

Lors de cette visite nous avons constaté ces vastes prairies et des milieux particuliers et originaux. Un grand merci à Carlos Teixeira et son équipe ADP, à Laura et Morgane d'Aéro Biodiversité, pour leurs explications. 

Un angle de vue qui nous était étranger et que nous découvrons avec plaisir.

La démarche d’ADP dans sa nouvelle vision d' intégrer la plateforme dans son environnement, consolide son enracinement historique et renforce la voie innovante de cet aéroport. 

Nous suivrons avec grand intérêt ces études en vue d’une labellisation. Nous remercions ADP pour cette initiative et cet engagement.